Android gagne encore du terrain sur les smartphones

MobilitéOS mobilesRégulations
android-Copyright Ociacia-Shutterstock.com

Embarqué sur les trois quarts des smartphones vendus au 3e trimestre, Android grignote encore des parts sur le marché des OS mobiles et barre un peu plus la route à ses concurrents.

Android peuple les trois quarts des smartphones vendus au 3e trimestre. C’est 75% du marché mondial pour l’OS mobile de Google, une donnée sans précédent au baromètre d’IDC.

Des 181,1 millions de terminaux écoulés entre juillet et septembre, 136 millions embarquent le système d’exploitation au robot vert, contre 71 millions un an plus tôt, soit une progression de 91,5%.

Dans le sillage d’un Android qui entraîne le marché à la hausse, Apple iOS résiste, en croissance de 57,3%, à 26,9 millions d’iPhone.

Dans l’absolu, le véritable sursaut est à mettre à l’actif de Microsoft : +140%.

Un regain qu’il convient néanmoins de relativiser, alors que Windows Phone et Windows Mobile ne peuplaient que 1,5 million des smartphones vendus au 3e trimestre 2011, soit 1,2% du marché.

Leur adoption s’est tout de même accélérée au cours du trimestre, avec en l’occurrence 3,6 millions de terminaux, soit 2% du parc sorti d’usine.

Embarqué sur les nouveaux Nokia Lumia et certains modèles du Taïwanais HTC, Windows Phone 8, combiné à Windows 8, pourrait contribuer à renforcer significativement cette dynamique.

Silicon.fr note que Microsoft fait mieux que Linux (-31,7% à 2,8 millions d’unités), mais aux antipodes, la plus forte chute reste à mettre à l’actif de Symbian.

Mourant, l’OS de Nokia tombe de 18,1 millions à 4,1 millions d’unités (-77,3%). Les prémices d’une extinction définitive programmée pour 2016, sauf revirement inopiné.

RIM n’est guère mieux loti avec un BlackBerry qui plonge à 7,7 millions d’appareils contre 11,8 millions un an plus tôt. Le fabricant télécoms canadien escompte toutefois une relance à l’horizon 2013, avec le prometteur BlackBerry 10.

Outre ses qualités intrinsèques, Android doit notamment son succès à l’écosystème que Google a réussi à mettre en place grâce à sa stratégie d’ouverture.

Le système d’exploitation pour smartphone n’est pas un produit isolé, c’est un élément essentiel d’un écosystème plus large de la technologie“, déclare Kevin Restivo, analyste principal pour le compte d’IDC.

Google a une florissante gamme de produits aux multiples facettes. Bon nombre de ses concurrents, moins bien arrimés en matière d’OS mobile, n’en ont pas. Ce facteur, et d’autres, ont conduit à la perte de parts de marché pour les concurrents à quelques exceptions près“, commente-t-il.

Google Android OS mobile smartphone

Crédit image : Copyright Ociacia – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur