Android Ice Cream Sandwich sortirait en octobre

CloudMobilitéOS mobiles

Android 4.0, alias Ice Cream Sandwich, sortirait en avance sur le calendrier initial. Au même titre que les fêtes de fin d’année, la pression des constructeurs et des opérateurs mobiles ne serait pas étrangère à cet empressement.

Le marché des appareils mobiles s’oriente vers une disponibilité anticipée d’Ice Cream Sandwich, la quatrième version du système Android. Google accélère la cadence, la main certainement forcée par des fabricants et des revendeurs à l’approche des fêtes de fin d’année.

Une tablette ou un smartphone muni d’Android Ice Cream Sandwich, cadeau envisageable pour célébrer l’avènement de la nouvelles année ? C’est l’hypothèse qu’avance le site BGR, avec à l’appui “des témoignages de sources proches du développement de l’OS“.

Info ou intox, toujours est-il que l’empressement soudain de Google semble cacher des pressions de la part des constructeurs et des opérateurs mobiles.

L’arrivée automnale de l’iPhone 5 couplée à iOS 5 justifie volontiers à elle seule ces velléités. Android traverse une période charnière et tente de s’établir auprès du consommateur comme une alternative de choix, mais aussi de raison plus que de passion.

Face à la lourde concurrence de terminaux iOS très largement plébiscités par le grand public, Google n’a d’autre choix que de capitaliser sur les deux précédentes générations de son système d’exploitation.

Les versions 2.1, 2.2 et 2.3, respectivement dénommées Eclair, Froyo et Gingerbread, ont pris place sur près de la moitié des smartphones actuellement en circulation.

Un temps dotées de ces mêmes déclinaisons d’Android, les tablettes tactiles ont fini par adopter plus ou moins globalement Honeycomb 3.0 et ultérieurs.

Cet ensemble encore fragmenté, aura connu des hauts et bas, des heurts de développement et des adaptations à gogo.

Pour Ice Cream Sandwich, le défi consiste à en faire un écosystème cohérent, à l’image de ce que propose Apple avec iOS. Il s’agira toutefois de conserver la richesse de l’Android Market et le statut open source du projet.

Parmi les constructeurs, Samsung se présente en porte-drapeau, avec le Nexus Prime, un smartphone à base d’OMAP 4, un processeur à 1,5 GHz signé Texas Instruments.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur