Android Jelly Bean a son code open source

Cloud
Android Jelly Bean Google

Google s’était engagé à mettre rapidement à disposition de la communauté des développeurs le code open source d’Android Jelly Bean. C’est fait.

Attendu au pied levé, le code source d’Android Jelly Bean est officiellement libéré.

Google l’a mis ce jour à disposition des développeurs, conformément à l’agenda de déploiement récemment fixé lors de la conférence I/O.

Placé sous le régime de la licence Android Open Source Project (AOSP), l’ensemble est disponible dans la branche jb-dev, sous l’identificateur android-4.1.1_r1.

Cette nouvelle version fait suite à la dénommée Ice Cream Sandwich 4.0, aujourd’hui installée sur quelque 10% des terminaux Android et dont le code source avait fait l’objet d’une publication tardive, en l’occurrence à la mi-novembre.

Premier objectif pour Jelly Bean : reprendre les fondements de ce solide socle technique qui a ouvert le chemin vers l’unification des expériences mobiles.

La communauté des développeurs prendra le relais pour travailler initialement sur les images système de la tablette Nexus 7 et du smartphone Galaxy Nexus. Suivra le Nexus S (GSM et CDMA).

Des projets indépendants tels que le CyanogenMod (une ROM alternative voulue universelle) vont ainsi exploiter le code qui leur est délivré et offrir à certains terminaux encore sous Gingerbread (2.3) ou Honeycomb (3) une nouvelle jeunesse.

Une liberté qui reflète le positionnement stratégique de Google face à iOS et Windows 8, alors que la guerre fait rage sur le marché des systèmes d’exploitation mobiles.

Avec Android Jelly Bean, ses widgets “intelligents”, ses actions automatisées, sa reconnaissance vocale améliorée et le compagnon Google Now, la machine commence à prendre le relais de l’utilisateur pour simplifier son expérience.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur