Android One : une entrée discrète en Europe

MobilitéOS mobilesSmartphones
android-one-europe

Le programme Android One, qui couvrait jusqu’alors six pays d’Asie, s’étend à la Turquie. A cette occasion, Google monte en gamme.

Jusqu’alors restreint à l’Asie, le terrain de conquête d’Android One s’étend aujourd’hui à l’Europe.

Après l’Inde, le Bangladesh, le Népal, le Sri Lanka, l’Indonésie et les Philippines, la Turquie devient le septième pays à entrer dans la boucle de ce programme annoncé en juin dernier et véritablement lancé trois mois plus tard.

Visant à favoriser l’adoption des smartphones d’entrée de gamme dans les pays émergents, l’initiative Android One réunit tous les maillons de l’industrie mobile, des fournisseurs de composants aux opérateurs télécoms en passant par les constructeurs.

Dans le collimateur de Google, plusieurs centaines de millions d’individus susceptibles d’accéder à Internet… et donc à ses services ; mais aussi un relais de croissance à l’heure où les marchés dits « matures » arrivent à saturation dans un contexte économique encore incertain.

L’offensive s’était initialement portée sur l’Inde, où la demande en smartphones explose. Le partenariat noué à cette occasion avec l’opérateur Airtel s’est depuis lors étendu au Bangladesh et au Sri Lanka. Globe, Smart et Sun Cellular ont rejoint l’initiative aux Philippines ; Telkomsel, en Indonésie.

Sur la liste des constructeurs partenaires, on retrouve Acer, Alcatel One Touch (groupe TCL), Asus, HTC, Intex, Karbonn, Lava, Lenovo, Micromax, Panasonic, Spice et Xolo. Sur la partie semi-conducteurs, Qualcomm a emboîté le pas à MediaTek.

En Turquie, General Mobile et Turkcell géreront la distribution d’un smartphone qui se positionne plutôt en milieu de gamme à en juger son prix (699 lires, soit environ 240 euros) et sa fiche technique.

Il est question, en l’occurrence, d’une puce Snapdragon 410 accompagnée de 2 Go de RAM et 16 Go pour le stockage, d’un écran IPS de 5 pouces en résolution HD (probablement 720p), de capteurs d’images de 5 et 13 mégapixels ainsi que d’un châssis imitation cuir.

Il s’agira aussi du premier smartphone compatible 4G sur la liste officielle des terminaux Android One. Et comme tous les appareils concernés par le programme, il sera maintenu à jour, Google gérant le déploiement en OTA, tout comme l’implémentation logicielle initiale, avec une ROM « stock ».

Les partenaires peuvent ajouter leurs propres services et fonds d’écran, mais les surcouches sont proscrites. Il existe aussi un certain nombre d’exigences sur le volet hardware ; par exemple, la présence d’un tuner FM, de deux emplacements SIM, d’une batterie amovible ou encore d’un port microSD.

Android One étant voué à prendre une dimension mondiale, l’OS est adapté pour répondre aux spécificités de chaque pays. Ainsi Google Now a-t-il hérité, en Inde, d’une rubrique dédiée aux résultats des matchs de cricket et d’une option de réservation de transports ferroviaires.

android-one-turquie
Google monte en gamme pour investir la Turquie.

Crédit photo : Bizroug – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur