Android One : Google poursuit sa jonction avec le continent africain

MobilitéOS mobilesSmartphones
3 1

Après l’Asie et la Turquie, Google lance Android One en Afrique où il est accompagné du smartphone low cost Infinix Hot 2.

Annoncé à l’occasion de la conférence Google I/O 2014 en juin puis lancé 3 mois plus tard, le programme Android One poursuit son chemin jusqu’au continent africain. Ce sont 6 pays (le Nigéria, le Ghana, la Côte d’Ivoire, l’Egypte, le Kenya et le Maroc) qui l’adoptent effectivement, précise Google dans une contribution de blog.

Android One avait été initié en Asie dans 6 pays : l’Inde, le Bangladesh, le Népal, le Sri Lanka, l’Indonésie et les Philippines. En mai dernier, il était étendu à la Turquie.

L’initiative Android One vise à connecter à Internet les populations des pays émergents en les équipant de smartphones low cost.

A cet effet, le programme réunit tous les maillons de l’industrie mobile, des fournisseurs de composants (MediaTek et Qualcomm pour les SoC) aux opérateurs télécoms en passant par les fabricants de smartphones.

Google cible des centaines de millions d’individus (387 millions dans les 6 pays africains épinglés par le programme) susceptibles d’accéder à ses services. Cela constitue un relais de croissance non négligeable.

Précisément, des fonctionnalités doivent permettre d’accéder aisément à YouTube et à Google Search. Une mouture optimisée de Google Search réduit le temps de chargement des pages tandis qu’une fonctionnalité de YouTube permet de télécharger les vidéos dans la mémoire de l’appareil afin de les visionner ultérieurement (dans un délai de 48 heures après téléchargement) en l’absence de connexion à internet.

Parallèlement à cette annonce, un smartphone low cost est lancé, au Nigéria d’abord, puis dans les 5 autres pays dès la semaine prochaine. Développé par la société Infinix basée à Hong Kong, le Infinix Hot 2 sera également disponible via le revendeur en ligne Jumia.

Equipé d’un SoC (System on chip) signé MediaTek avec processeur à 4 coeurs, il dispose de deux emplacements pour cartes SIM, d’un tuner radio FM, de 16 Go de mémoire flash interne, d’un écran HD (1280 par 720 pixels) de 5 pouces, d’une batterie de 2200 mAh, d’APN avec capteurs de 8 mégapixels (dorsal) et de 2 mégapixels (frontal) et évolue sous Android 5.1.

Il est décliné en noir, blanc et rouge avec 1 Go de mémoire vive tandis qu’une version premium couleur or avec 2 Go de RAM est aussi proposée.

Le tour de force réside dans son prix puisqu’il est commercialisé au tarif de 17500 naira (monnaie nigérienne), soit un peu moins de 80 euros.

Android One étant voué à adopter une dimension mondiale, il devrait continuer son chemin dans d’autres pays (il reste maintenant plus d’une cinquantaine de pays à couvrir en Afrique) et d’autres continents (l’Amérique du Sud par exemple).

 

Crédit photo : Google


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur