Android Pay arrive en Europe par la même porte qu’Apple Pay

Apps mobilesE-paiementMarketingMobilité
android-pay-uk
1 19

Android Pay fait ses débuts européens au Royaume-Uni, comme Apple Pay dix mois plus tôt. Quels partenaires sont dans la boucle ?

Le Royaume-Uni, marché incontournable pour le paiement mobile ?

Apple Pay y avait fait, en juillet 2015, ses débuts européens. Dix mois plus tard, Android Pay emprunte le même passage pour s’installer sur le Vieux Continent.

Un certain nombre d’indices l’avaient laissé pressentir ces derniers jours. Notamment ces autocollants verts « Nous acceptons Android Pay » apposés sur certains terminaux de paiement de la chaîne de fast-foods Prêt à Manger, comme l’avait relevé le Telegraph.

Ce mardi 17 mai, Google s’y est repris à plusieurs fois pour officialiser le lancement de son service outre-Manche.

Un premier message publié dans la matinée sur le compte Twitter @Android invitait les Britanniques détenteurs d’un smartphone Android à télécharger ou à mettre à jour l’application Android Pay pour pouvoir l’utiliser. Le tweet avait finalement été supprimé, l’annonce définitive tombant quelques heures plus tard.

Tous ralliés ?

Tout n’est pas non plus limpide sur le volet des partenariats.

Visa et MasterCard sont dans la boucle, tandis que les commerçants déjà équipés en terminaux de paiement sans contact n’auront « aucune mise à niveau à effectuer ». Mais du côté des banques*, Barclays manque à l’appel.

L’institution fondée en 1690 a réaffirmé, en début de semaine, qu’elle n’avait pas l’intention de rejoindre le programme. Il faut dire qu’elle vient d’ajouter, dans sa propre application Android, une option de paiement sans contact qui permet de régler jusqu’à 30 livres sterling sans saisir de code PIN.

Pour développer l’usage de sa solution au quotidien, Google s’est associé à la société gestionnaire des transports publics à Londres. Pour l’occasion, le groupe Internet a intégré quelques fonctions dédiées dans son application, comme des notifications si l’utilisateur sort d’une station sans badger.

Fin de mois

On surveillera également ce programme de fidélité « Android Pay Day », pour l’heure exclusif au Royaume-Uni. Un bon plan sera publié chaque mois, quelques jours avant la paye. Starbucks et Deliveroo seront les premiers à y participer.

Comme Apple, Google met en avant la sécurité de son service grâce au procédé de « tokenisation » : ce n’est pas le numéro de carte bancaire qui est transmis au terminal de paiement, mais un « numéro virtuel ».

Cependant, alors qu’avec Apple Pay, ce numéro est produit par la puce Secure Element implémentée dans l’iPhone, avec Android Pay, il faut passer par le cloud (technologie HCE, pour « Host Card Emulation ») ; une connexion Internet est donc obligatoire.

Les montres connectées sous Android Wear ne sont par ailleurs pas éligibles, alors que l’Apple Watch fonctionne avec Apple Pay.

* Bank of Scotland, First Direct, Halifax, HSBC, Lloyds Bank, M&S Bank, MBNA et Nationwide Building Society sont partenaires.

Crédit photo : faithie – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur