Android se signale sur le front des OS mobiles

CloudMobilitéOS mobiles

L’émergence des terminaux mobiles a redéfini les cartes du Web en France. Android tire son épingle du jeu et profite de l’érosion d’iOS pour accaparer 20,5% du trafic au pointage de mars dernier.

L’émergence des terminaux mobiles et son impact sur le comportement du consommateur reste une énigme à bien des égards, mais en France, la situation s’éclaircit sur le front des systèmes d’exploitation.

Ne demeure guère sur ce marché qu’un fauteuil pour deux, entre Apple et Google. Avec un net avantage pour la firme de Cupertino et sa plate-forme iOS.

Mais Android fait de la résistance et tire son épingle du jeu : au dernier baromètre semestriel d’AT Internet, il gagne du terrain sur son principal concurrent et prend en parallèle ses distances vis-à-vis des autres plates-formes, Windows Phone en tête.

Au cours du mois de mars, sa popularité a atteint un pic sans précédent dans l’Hexagone, avec 20,5% du trafic Web en provenance de 337 applications plébiscitées des mobinautes. Une progression remarquable face en rapport à ces 15,7% recensés au pointage d’octobre 2011.

A l’appui d’un iPhone toujours en vogue et d’un iPad constitutif de près de 97% des tablettes numériques en circulation à l’échelle du pays, iOS conserve certes la tête des opérations avec 76,7% des visites répertoriées sur la période, mais il s’affiche en recul de près de 6 points (82,2% à l’automne).

Au rang des laissés-pour-compte, Bada mène la danse avec quelques insignifiants dixièmes. Cantonné à 0,7% du marché, le système d’exploitation de Samsung devance Symban (0,5%) et BlackBerry OS (0,4%).

Exhaussé au-delà de la mêlée, Android est sur une dynamique de progression constante. Google en revendique désormais quelque 850 000 activations par jour et tend vers le cap des 500 000 applications.

La démocratisation des smartphones (11,4 millions d’exemplaires écoulés en France sur l’année 2011 ; prévisions de GfK à 13,9 millions pour 2012) et dans une moindre mesure des tablettes bénéficie à tout un écosystème qui aborde avec assurance le tournant du mobile.

Restera à confirmer cette bonne santé en entreprise, où le déséquilibre se révèle plus prononcé encore avec iOS, ambassadeur de la consumérisation avec 79,9% du marché.

 

 

Crédit image : © Rido – Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur