Android Studio 2.0 : Google passe à la vitesse supérieure avec les développeurs

Apps mobilesMobilité
3 1

Google publie la bêta d’Android Studio 2.0 avec au programme un nouveau profiler GPU, un déploiement plus véloce des modifications, des émulateurs plus complet…

Après deux ans de développement, Google publiait la première version stable d’Android Studio (mouture 1.0) en décembre 2014.

C’est désormais la version bêta 2.0 du framework qui est disponible au téléchargement.

Pour rappel, à l’image d’Eclipse, Android Studio est un environnement de développement d’applications Android. Sa toute première déclinaison avait été présentée le 16 mai 2013 lors de la conférence développeurs Google I/O.

Toujours basé sur IntelliJ IDEA, la bêta Android Studio 2.0 a été présentée à l’occasion de l’Android Developer Summit.

Au rang des nouveautés figure Instant Run. La fonctionnalité permet de voir rapidement l’effet de modifications dans le code source de l’application sur l’un des émulateurs ou bien directement sur un terminal Android physique. Elle nécessite une extension dans le projet.

Après avoir compilé, packagé et installé l’application, le développeur peut modifier le code source ou les ressources avant d’effectuer un Run qui déploie automatiquement et directement les changements dans l’application.

L’opération est très rapide puisqu’il est question d’une à deux secondes avant de voir le résultat dans le fonctionnement de l’application.

Avec cette build d’Android Studio, le déploiement est lui-même de 2 à 5 fois plus rapide.

Google en a également profité pour ajouter de nouveaux émulateurs en phase avec les terminaux mobiles actuels et qui sont annoncés comme plus véloces que n’importe quel terminal physique.

Parmi les nouveautés, l’émulation du GPS (avec jusqu’à des parcours pré-définis) et des différentes conditions de réseau cellulaire sont aussi de la partie.

De plus, l’émulateur intègre tous les services Google Play et il peut ajuster les différentes tailles d’écran.

Il peut aussi désormais créer des liens profonds (« deep links ») qui seront utilisés par Google Search, la firme de Mountain View mettant de plus en plus le focus sur l’indexation de tels liens.

L’autre grosse nouveauté réside dans le nouveau profiler de GPU (Graphical Processor Unit).

A stade de la bêta, cet outil très puissant permettra de débugger le code d’applications de type jeux vidéo exploitant l’API OpenGL ES (Open Graphics Library for Embedded System) ou bien l’accélération matérielle avec la solution graphique du SoC (System on Chip).

On trouvait déjà le Memory Monitor qui décrit l’utilisation de la mémoire vive par l’application dans le temps.

Android Studio 2.0 est disponible en bêta via le canal de distribution Canary.

(Crédit photo @Google)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur