Android toujours dopé : 1,3 million de nouveaux terminaux activés par jour

MobilitéOS mobiles
Android Jelly Bean sur mobiles et tablettes

La croissance d’Android se poursuit : 1,3 million d’activations recensées par jour. Dans l’absolu, il s’écoulerait chaque mois 42 millions de terminaux équipés de l’OS de Google.

En marge du lever de rideau sur les nouveaux smartphones Motorola RAZR, Eric Schmidt, Président de Google, s’est fait fort d’entériner la domination d’Android sur le marché des OS mobiles.

Avec chaque jour 1,3 million d’appareils activés (dont 70 000 tablettes), le concurrent numéro d’Apple iOS décrit une courbe de progression, sur un rythme de quelque 42 millions de terminaux vendus par mois.

Un soubresaut remarqué alors que la dynamique de croissance qu’Android affichait à ses débuts tendait à s’estomper depuis la mi-2011.

Fin juin, Google annonçait le franchissement du seuil symbolique d’un million d’activations quotidiennes.

Le cap des 850 000 avait déjà été atteint en février, lors du Mobile World Congress.

En outre, le groupe Internet de Mountain View recensait déjà 700 000 activations par jour en décembre 2011, pour 500 000 en juin de la même année et 400 000 en mai.

Google répertorie désormais un catalogue global de plus d’un millier de terminaux différents, mobiles ou nomades, tournant sous son OS.

Selon IDC, la tendance se répercute tout particulièrement en Europe, où Android a connu un deuxième trimestre florissant avec, 68,1% du marché des OS mobiles, contre 16,9% pour iOS.

Trois mois en amont, au précédent pointage, le système d’exploitation de Google s’octroyait 59% des parts, contre 23,6% pour celui d’Apple.

L’essor des smartphones de Samsung (44% des 104,8 millions de terminaux écoulés entre début avril et fin juin) n’est pas étranger à cette progression.

Témoin le Galaxy S3, dont le démarrage en trombe survenu au printemps en a fait un best-seller. Le modèle a été vendu à plus de 10 millions d’exemplaires.

Reste que la domination d’Android ne se traduit pas forcément dans les usages.

A titre d’exemple, iOS accapare encore la majorité du trafic mobile.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur