Andy Rubin : après Android, un Street View en temps réel pour le trafic routier

Big dataData-stockageEntrepriseStart-up
1 1

A l’origine d’Android, Andy Rubin ne manque pas de projets via son incubateur Playground. Comme un service à la Google Street View en temps réel pour les automobilistes.

Andy Rubin est connu en tant que fondateur d’Android et pour sa contribution dans l’essor de cet OS mobile sous la bannière Google.Il a quitté le groupe Internet en 2014.

C’est aussi un serial entrepreneur qui explore en permanence de nouvelles idées, notamment à travers l’incubateur Playground qu’il a créé avec Peter Barrett et Matt Hershenson.

Passionné par le potentiel de l’intelligence artificielle, Andy Rubin vient de préciser ses nouveaux projets à Wired.

A travers Playground, il compte fournir les composants de base hardware et software aux entrepreneurs afin que ces derniers se concentrent sur les services à valeur ajoutée à implémenter.

Dans les projets qu’il suit avec intérêt figure un service d’analyse du trafic routier d’un nouveau genre. A mi-chemin entre un outil de cartographie à la Google Street View en temps réel et un service de navigation Waze.

Andy Rubin voudrait cumuler l’ensemble des data du trafic automobile collectées en temps réel en vue d’une analyse affinée.

Concrètement, il proposerait gratuitement des caméras embarquées sur les voitures (dashcams) aux automobilistes pour filmer tous les trajets. Un système populaire en Russie pour fournir des preuves lors d’accidents sur la route.

Selon toute vraisemblance, les données permettraient de créer en temps réel une carte routière visuelle, façon Street View, et de fournir aux automobilistes un état plus précis du trafic routier. De quoi de fluidifier le trafic, d’éviter les embouteillages et d’agréger d’autres données comme celles de la météo.

On voit très bien l’intérêt de ce type de services embarqués dans une voiture autonome…

Apple, Google…Andy Rubin, cet ingénieur multi-Playground
Le talentueux Andy Rubin affiche un parcours professionnel impressionnant. En 1992, il travaillait au sein de General Magic, une filiale d’Apple dans laquelle il développait un assistant numérique personnel (PDA). En 1999, il fonde la start-up Danger, à l’origine du smartphone Danger Hiptop (acquise par Microsoft en février 2008). En 2003, on le retrouve avec la genèse d’Android (tombé dans l’escarcelle de Google en 2005). Il supervise le développement et l’essor de l’OS mobile avec succès dans la période 2005 – 2013.

Andy Rubin quitte Google en octobre 2014. Depuis, il se concentre sur les projets associés à l’incubateur Playground Global dans le but de fournir des conseils et de l’assistance à des start-up qui se lancent dans le développement de terminaux. Andy Rubin pousse la coopération plus loin que des incubateurs similaires comme Dragon Innovation ou encore PCH International. Playground accompagne les entrepreneurs dans une visions plus globale : fabrication hardware, financement, distribution, intégration cloud…

 

(Crédit photo illustration : Chombosan – Shuttershock.com)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur