Andy Rubin ne lâche pas les commandes d’Android

MobilitéOS mobilesRégulations
Google Play Android Market

Andy Rubin dément son départ de Google pour une start-up cloud. Alors que les activations quotidienne d’Android dépassent les 900 000.

Andy Rubin, Vice-Président “Mobile” de Google et superviseur du développement de l’écosystème Android, a démenti hier la rumeur insistant sur son départ de Google au profit d’une start-up nommée CloudCar.

Lancée (avec des précautions) sur Google+ par Robert Scoble (qui travaille pour Rackspace), la rumeur se fonderait sur le fait que CloudCar a été fondée par des amis d’Andy Rubin.

Et que ce dernier leur prête gratuitement de l’espace dans son incubateur de start-up de Los Altos.

Cette autopsie de la rumeur a été faite par le vice-président de Google lui-même, sur son propre compte Google+.

Il l’avait avant formellement démentie sur son compte Twitter, un réseau social qu’il n’utilise généralement que pour les grosses annonces sur Android.

Pour ne pas déroger à la tradition et pour parler business, Andy Rubin a donc dévoilé le chiffre réactualisé des activations de terminaux Android : 900 000 par jour.

En février, on évoquait 850 000.

Le nombre donné par Andy Rubin inclut smartphones, tablettes et autres appareils connectés.

Ce qui confirme les belles performances d’Android aux États-Unis relevées par ComScore début juin.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur