Andy Rubin se détache de Google

MobilitéOS mobilesRégulations
andy-rubin-google

Après 9 années passées chez Google à la tête d’Android, puis d’une division dédiée à la robotique, Andy Rubin quitte le groupe Internet pour lancer un incubateur de start-up.

Andy Rubin aura passé près de 10 ans dans la maison Google. Une page se tourne pour celui qui avait rejoint les rangs du groupe Internet en 2005… après le rachat de sa société Android, à l’origine du système d’exploitation mobile du même nom.

La suite de l’histoire s’écrira dans un incubateur de start-up high-tech. Par l’intermédiaire d’un courriel adressé au Wall Street Journal, l’intéressé assure rester “en bons termes” avec Google et évoque “l’envie d’une nouvelle expérience”. Mais selon des sources dites “proches du dossier” par le quotidien américain, il a considéré ne plus avoir suffisamment de liberté d’initiative au sein de la multinationale.

Les premières rumeurs d’un départ remontaient au printemps 2012. Alors vice-président “Mobile” de Google et superviseur du développement de l’écosystème Android, Andy Rubin avait dû démentir tout départ au profit de CloudCar, une start-up fondée par des amis et à laquelle il prêtait gratuitement de l’espace dans l’incubateur qu’il gérait alors à Los Altos (Californie).

En mars 2013, Andy Rubin quittait finalement ses fonctions de directeur d’Android, laissant les rênes à Sundar Pichai, qui chapeautait déjà le développement de Chrome et des Google Apps. Pressenti pour prendre en charge le projet X-Phone de Motorola (qui allait aboutir au smartphone “personnalisable” Moto X), il avait finalement pris la tête d’une division dédiée à la robotique.

Sous sa direction, les rachats de start-up spécialisées dans le domaine se sont multipliées. Sur la liste figure notamment Schaft, Industrial Perception, Meka, Redwood Robotics, Bot & Dolly, Autofuss, Holomni… et Boston Dynamics. Cette spin-off du MIT a conçu des robots humanoïdes de grande taille (Atlas, BigDog, Cheetah, WildCat), pouvant évoluer à grande vitesse sur des terrains accidentés.

Andy Rubin sera remplacé aux commandes de cette activité par James Kuffner. Ce chercheur dispose de plus de 20 ans d’expérience dans la robotique, dont 7 années passées à l’Université Carnegie-Mellon (Pennsylvanie) et 5 années de collaboration sur le projet de voiture sans conducteur des laboratoires Google X.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous les meilleures applications professionnelles pour Android ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur