Angry Birds perd ses ailes, Rovio réduit la voilure

Marketing
rovio-reduction-effectif-angry-birds

Rovio compte se séparer de 16% de son effectif (130 postes). L’éditeur norvégien “simplifie” son organisation pour gagner en efficacité.

En raison d’un affaiblissement de sa croissance, Rovio taille dans ses effectifs. L’éditeur norvégien de jeux pour smartphones, qui peine à trouver des relais de croissance après le succès d’Angry Birds, compte supprimer jusqu’à 130 postes. Soit 16% de sa masse salariale affectée au niveau local.

“Nous avons bâti notre équipe sur des perspectives de croissance plus rapides que ce qui s’est réellement passé”, reconnaît Mikael Hed, CEO de Rovio, dans une contribution blog sur le site corporate.

Il cèdera sa place à Pekka Rantala à partir de janvier 2015. Cette restructuration s’accompagne d’une “simplification de l’organisation” en trois pôles : jeux, médias et produits dérivés.

Pourtant, les projets autour de son jeu mobile phare – consistant à balancer des oiseaux avec un lance-pierre contre des cochons voleurs d’œufs – ne manquent pas : Après une déclinaison en dessins animés, l’édition d’une collection en livres, l’éditeur voudrait bâtir des parcs d’attraction Angry Birds et réaliser un film d’animation 3D dont la sortie est prévue à l’horizon 2016.

—————-
Quiz : Que savez-vous des écrans ?
—————


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur