L’annuaire participatif pro Salezeo lève 1,5 million d’euros

EntrepriseLevées de fonds
salezeo-levee-fonds

Salezeo, le service français d’annuaire d’entreprises et de contacts qualifiés présent” comme “le réseau social des commerciaux”, va mettre à profit son 1er tour de table (1,5 million d’euros levés auprès de Newfund) pour accélérer son développement en Europe.

L’approche alternative de la prospection commerciale adoptée par Salezeo a séduit Newfund.

Le fonds de capital-développement a mis ses billes – à hauteur d’un million et demi d’euros – dans cette start-up française qui propose, depuis 2011, un annuaire participatif en ligne destiné à faciliter la recherche de contacts professionnels.

A l’origine du projet, on trouve Olivier Piscart, ingénieur en sciences financières, aujourd’hui âgé de 39 ans et ancien d’Emailvision, dont il a supervisé la filiale américaine entre 2008 et 2011. A son retour en France, ce diplômé de HEC a développé, avec trois associés, la plate-forme cloud Salezeo, qui intègre une base de données collaborative de décideurs BtoB actualisée en temps réel sur le principe du crowdsourcing.

Chaque membre de la communauté peut gratuitement modifier, ajouter ou supprimer les contacts de son choix pour pérenniser l’annuaire participatif, en échange de crédits d’export. C’est cette monnaie virtuelle qui permet aux utilisateurs de récupérer à leur tour des contacts pour les ajouter à leur propre base de données.

Les coordonnées, comprenant notamment les numéros de téléphone et les courriels, sont celles de décideurs et de responsables opérationnels, tous secteurs confondus (finance, RH, marketing, informatique…) Elles sont systématiquement vérifiées, puis enrichies grâce aux informations complémentaires disponibles sur le Web : à partir d’une simple carte de visite virtuelle, on peut obtenir un CV.

Salezeo revendique plus d’un million de fiches dans sa base et environ 15 000 membres souvent inscrits via leur compte LinkedIn ou Viadeo. Cette levée de fonds lui permettra d’accélérer son processus d’expansion en Europe avec l’ouverture de filiales en Angleterre, Allemagne, Espagne et Suède.

Chargé de l’investissement pour Newfund, Ivan Michal résume : “Nous avons été séduits par la pertinence et l’innovation de la solution Salezeo, qui répond à un besoin primaire des entreprises dans une économie très concurrentielle“. Le projet n’est pas sans rappeler la place de marché de cordonnées professionnelles Busineo, qui a fermé ses portes fin 2009. Il se rapproche également de l’annuaire participatif Zebaz.com, aujourd’hui positionné dans le data marketing et l’emailing.

salezeo-levee-fonds-newfund

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : que savez-vous des sites de rencontres ?

Crédit illustrations : Salezeo


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur