Anonymous : le “détournement commercial” du logo et du slogan passe mal

Marketing
Groupe hacktivistes Anonymous

Le logo et le slogan d’Anonymous sont désormais des marques déposées par la société de prestations Internet Early Flicker. Les cyber-hacktivistes n’apprécient pas…(bonus vidéo).

L’agence Web parisienne Early Flicker est désormais seule éligible à l’exploitation commerciale du logo et du slogan d’Anonymous sur certains produits de consommation, notamment l’habillement, la maroquinerie et les ustensiles de cuisine.

Ce régime de marque déposée en février – surprenant s’il en est – a été homologué le mois dernier.

L’INPI (Institut national de la propriété intellectuelle) a donné son aval en date du 8 juin pour la célèbre accroche “We are legion, We do not forgive, We do not forget, Expect us” et a réitéré son accord le 22 juin pour le logotype.

Malgré l’opportunisme dont elle relève assurément, la démarche, effectuée en bonne et due forme, a payé : selon toute vraisemblance, aucune personne morale ne s’était jusqu’alors manifestée.

Concepteur de sites Web, conseiller en e-marketing et référencement, E-Flicker jouit de ce fait d’un droit exclusif d’exploitation des deux éléments déposés par ses soins.

Ces éminents symboles, dont le collectif de cyber-hacktivisme a depuis belle lurette fait ses emblèmes distinctifs, devront dorénavant faire l’objet d’une réutilisation méticuleuse lors de leur apposition sur certains produits.

En l’occurrence, les équipements en cuir et matériaux apparentés : typiquement, les sacs et trousses en tout genre ou encore les portefeuilles.

Deux autres catégories entrent en ligne de compte dans la grille de lecture de l’INPI : les ustensiles ménagers et de cuisine (notamment la vaisselle de toute constitution) ainsi que les vêtements, chaussures et accessoires tels les couvre-chef, les foulards, les cravates, les gants, etc.

Ce qui lui permettra à E-Flicker d’opposer un veto aux tentatives d’utilisation de l’image d’Anonymous, comme l’a fait, en janvier dernier, la société française Everlife qui a confectionné des t-shirts décorés du masque de Guy Fawkes.

Dans une vidéo postée sur YouTube, un présumé représentant d’Anonymous s’adresse directement au gérant de cette société de prestations Internet.

Il dénonce “le détournement du logo et du slogan [du réseau d’hacktivistes] à des fins marketing”.

“Nous ne sommes pas à vendre. Anonymous, soucieux de la liberté d’expression, exige qu’Early Flicker retire ces marques déposées, sous peine de déchaîner notre colère.”

Cela pourrait faire réfléchir…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur