Les Anonymous menacent de s’en prendre à Zynga

Cloud
anonymous zynga

Les Anonymous ont annoncé qu’ils rendraient public, ce 5 novembre, des documents confidentiels et des jeux en développement stockés sur les serveurs de Zynga, pour protester contre les licenciements annoncés par l’éditeur américain.

Le collectif d’”hacktivistes” Anonymous a trouvé une nouvelle cible : Zynga. Le 29 octobre, à travers leur site AnonNews.org,  les Anonymous menacent de publier des documents confidentiels de l’éditeur américain de jeux sur réseaux sociaux le 5 novembre prochain.

En outre, les membres d’Anonymous prévoient de distribuer gratuitement en ligne des jeux en développement stockés sur les serveurs de Zynga, que le collectif serait parvenu à pirater.

Cette opération baptisée « MaZynga » aurait pour but de protester contre l’annonce faite par Zynga la semaine dernière de licencier 5% de ses effectifs, travaillant principalement pour son studio d’Austin, au Texas, de fermer son studio de développement de jeux à Boston et de désactiver 13 de ses jeux.

« Avec un milliard de dollars en cash dormant sur son compte bancaire, nous pensons que de telles actions sont une insulte à la population. Le comportement d’entreprises comme Zynga doit changer », soulignent les Anonymous sur AnonNews.org.

Reste à savoir si le groupe d’”hacktivistes” mettra ses menaces à exécution. Mais ce n’est en tout cas pas leur premier coup d’éclat et l’avertissement est à prendre au sérieux.

Parmi leurs derniers exploits, rappelons qu’à la mi-octobre, ils avaient revendiqué plusieurs attaques par déni de service distribué (DDoS) contre le groupe bancaire HSBC. En mai, ils avaient attaqué le site Web du Kremlin, et en avril 2012, ils s’en étaient pris au site Internet du ministère de l’Intérieur britannique.

 

 

Crédit image : Copyright Rob Kints-Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur