Anti-virus : BitDefender a placé Windows 64 bits en quarantaine

CloudPoste de travailSystèmes d'exploitation

Une mise à jour de BitDefender considérait des éléments de Windows version 64 bits comme suspects. L’éditeur de solution de sécurité IT corrige le tir.

BitDefender a présenté ses excuses après une mise à jour défectueuse de sa solution de sécurité IT portant sur les systèmes Windows 64 bit.

L’incident, survenu samedi matin (20 mars), a “causé de multiples mises en quarantaine de fichiers Windows et BitDefender” et qu’ils étaient détectés comme un cheval de Troie (Trojan.FakeAlert.5).

Les solutions grand public et professionnelles (BitDefender Business Security et BitDefender Security for File Servers) ont été affectées.

L’éditeur précise qu’un patch restaurant tous les fichiers en quarantaine a été élaboré et mis à disposition de ses clients.

Florin Talpes, P-DG de BitDefender (division sécurité du groupe roumain Softwin), indique dans une contribution disponible en ligne que la société met “d’ores et déjà en place de nouvelles procédures pour éviter qu’un tel problème ne puisse se reproduire dans le futur”.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur