Anti-virus : F-Secure s’attaque au marché des PME

Cloud

L’éditeur propose une nouvelle offre de sécurité totalement hébergée et commercialisée par les partenaires.

L’éditeur de sécurité F-Secure lance aujourd’hui, mardi 19 février 2008, une nouvelle gamme de produits et services en direction des PME et PMI. Baptisée Protection Service for Business (PSB), l’offre assure la protection des postes de travail fixes, mobiles et des serveurs. “La solution est totalement managée“, explique Olivier Quiniou, le nouveau directeur général de F-Secure France nommé en octobre 2007, “elle ne nécessite aucun connaissance informatique ni aucune infrastructure“.

PSB s’appuie sur l’offre commercialisée depuis six ans par l’éditeur finlandais auprès de 160 fournisseurs d’accès dans le monde (dont la quasi-totalité des FAI français). Elle intègre les modules anti-virus, anti-spyware, anti-rootkit (technologie Blacklight), anti-spam, firewall personnel et contrôle d’applications (analyse heuristique DeepGuard). “L’objectif est d’assurer la sécurité globale et complète“, explique Olivier Quiniou qui reconnaît cependant qu’aucune solution n’est fiable à 100 %.

F-Secure commercialise son offre sous deux versions : PSB Standard et PSB Advanced. Standard s’adresse au client final qui prendra en charge la gestion de la sécurité de l’entreprise via une console web d’administration. La solution se veut simple et sécurisée, selon le dirigeant. Il est par exemple impossible de supprimer ou désinstaller l’outil, volontairement ou par erreur, sans alerter l’administrateur ou l’éditeur. De plus, à l’installation, PSB se charge automatiquement de désactiver les solutions de sécurité éventuellement présentes. “Y compris Norton“, souligne Olivier Quiniou. L’application de Symantec traîne en effet la réputation d’être difficile à éliminer du système.

Enrichir l’offre de services

PSB Advanced s’adresse aux partenaires VAR (revendeurs à valeur ajoutée) et autres fournisseur de services qui assurent directement l’administration de la sécurité de leurs clients finaux. Cette version dispose notamment d’un portail de gestion avancée qui permet aux revendeurs de gérer tous leurs clients depuis le même compte. Le revendeur peut ainsi enrichir l’offre de services complémentaires pour se distinguer de la concurrence, notamment celle des opérateurs qui peuvent également proposer une gamme de services sécurisés, et mieux répondre aux besoins de leurs clients.

De par son administration hébergée, PSB présente nombre d’avantages. Pour le client final, d’abord, avec un déploiement en ligne sans intervention sur site, la gestion des abonnements simplifiée, la mise à jour centralisée et l’absence d’infrastructure matérielle dédiée. Côté revendeur, l’absence d’infrastructure dédiée, la commande et livraison immédiate des licences et la gestion à distance leur permet de mieux prendre en charge leurs clients et donc d’accroître leur fidélité.

Dans tous les cas, F-Secure s’appuie sur son réseau de revendeurs (220 partenaires en France) pour commercialiser sa solution. “C’est une offre 100 % indirecte via nos partenaires“, confirme le responsable du pôle français, “F-Secure se contente d’apporter les moyens techniques“.

Les tarifs de PSB démarrent à 40 euros/poste/an jusqu’à 24 licences. Ils sont dégressifs avec le nombre (27 euros au-delà de 100 licences) et dans le temps (77 euros/poste pour 3 ans). Pour le moment, la solution n’est disponible que sur les plates-formes Windows (2000, XP, Vista et Server 2000/2003). Mais l’éditeur réfléchit à une version pour Mac OS X, selon l’évolution de la demande.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur