Antitrust : Bruxelles poursuit ses enquêtes à l’encontre de Microsoft

Mobilité

Les fonctions de chiffrement et de reconnaissance d’écriture intégrées à
Windows Vista dans la ligne de mire de la Commission européenne.

Selon le Financial Times du 2 octobre, la Commission européenne va approfondir ses investigations autour de Windows Vista, le prochain système d’exploitation de Microsoft attendu en novembre pour les versions à destination des entreprises sous licence et janvier 2007 pour les versions boîtes et nouveaux PC (voir édition du 22 mars 2006). Les nouvelles enquêtes porteront sur les fonctions de chiffrement des données et de reconnaissance d’écriture électronique.

L’enquête serait motivée par les plaintes de “petits” éditeurs européens qui craignent de voir leur activité disparaître face à l’intégration des nouvelles fonctions dans les versions haut de gamme de Vista (Business et Ultimate, a priori). Ces nouvelles procédures viennent s’ajouter à celles lancées en mars dernier par la commissaire européenne à la concurrence Neelie Kr?s et qui concerne les solutions de sécurité intégrées à l’OS (voir édition du 13 septembre 2006).

Cet été, l’éditeur de Redmond avait été condamné par les instances bruxelloises pour non-respect persistant de la décision de mars 2004 dans le cadre de son procès antitrust (voir édition du 12 juillet 2006). Microsoft avait alors été condamné à une nouvelle amende de 280,5 millions d’euros. Il vient de faire appel de cette décision. La cour de première instance du Luxembourg devrait décider de la validité de cet appel la mi-2007.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur