Antitrust Europe : Google soumet de nouvelles propositions

Régulations
google-propositions-antitrust-europe

La Commission européenne va étudier un lot de nouvelles suggestions fournies par Google pour apaiser les tensions sur le marché de la recherche et de la publicité.

Visé par une enquête antitrust en Europe, Google serait prêt à faire de nouvelles concessions auprès de Bruxelles.

“La Commission européenne a reçu une proposition de Google et nous sommes en train de l’évaluer”, déclare son porte-parole Jonathan Todd.

Néanmoins, aucun détail n’est fourni sur les éventuelles avancées de Google liées aux doléances de l’organe exécutif de l’UE.

De son côté, Al Verney, porte-parole de Google, a déclaré que la proposition soumise aux autorités européennes touche “quatre domaines de préoccupation”.

Tout en poursuivant : “Nous continuer à collaborer avec la Commission européenne pour régler cette affaire.”

Mi-juillet, Joaquin Almunia, Commissaire européen chargé de la Concurrence, avait indiqué que les propositions de Google pour modifier ses pratiques dans la recherche et la publicité en ligne demeuraient encore insuffisantes.

Cette dernière mouture suffira-t-elle à atténuer les marchés ?

Le collectif de lobby anti-Google baptisé FairSearch, qui réunit des acteurs aux profils hétéroclites comme Microsoft, Expedia (USA), Foundem (UK) ou Twenga (France), demande un feedback de la part de la Commission européenne à propos du nouveau paquet de suggestions de Google.

Il souhaite tester si les nouvelles propositions sont crédibles et applicables sur le Vieux continent.

Depuis novembre 2010, Google est sous le coup d’une enquête en Europe pour abus de position dominante.

Il risque une amende pouvant atteindre 10% de son chiffre d’affaires monde si les faits sont avérés.

———————————–

Quiz : Géants du Web : qui rachète quoi ?

————————–

Credit photo : Shutterstock.com –  Copyright: Sergey Nivens


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur