Antitrust : Google sous pression en Europe

CloudRégulations

La Commission européenne ouvre une enquête formelle sur les pratiques de Google dans le domaine de la recherche en ligne qui ne respecteraient pas les lois liées à la concurrence.

Google n’échappera pas à une enquête antitrust en Europe dans le domaine de la recherche en ligne.

La Commission européenne vient d’ouvrir une enquête dans ce sens.

Cette procédure formelle est lancée à la suite de plusieurs plaintes déposées par des fournisseurs de services de recherche en ligne.

Ces derniers se considèrent pénalisés dans les résultats de recherche de Google (gratuits avec le classement “naturel” et “payants” avec le système d’exploitation des liens commerciaux). Autre allégation : on soupçonne le moteur leader mondial de favoriser ses propres services.

“Cette ouverture de procédure n’implique pas que la Commission possède des preuves de l’existence d’une infraction”, précise Bruxelles par voie de communiqué. “Elle signifie seulement qu’une enquête approfondie sera conduite sur ce dossier, de manière prioritaire.”

Bruxelles précise que l’enquête portera également sur des clauses d’exclusivité à des partenaires publicitaires qui seraient imposées par Google et des restrictions présumées de la portabilité des campagnes de publicité en ligne vers des plates-formes de publicité en ligne concurrentes.

A priori, les trois sociétés plaignantes sont connues. Elles s’étaient manifestées auprès de la Commission européenne en février dernier : Foundem (Royaume-Uni, moteur de comparaison des produits), eJustice.fr (France, moteur thématique sur la vie de la justice) et Ciao.com (Europe, moteur de comparaison de prix rattaché à Microsoft après le rachat des actifs de Greenfield Online en septembre 2008).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur