Antitrust sur le marché e-books : Apple conciliant en Europe ?

La Commission européenne pourrait se montrer favorable à un accord avec Apple et quatre éditeurs dans le cadre d’une enquête antitrust sur les prix des livres numériques. Décision le mois prochain ?

Apple e-book livre électronique Commission européenne antitrust

La Commission européenne pourrait parvenir à un accord avec Apple et quatre grands acteurs de l’édition sur le prix des e-books.

Ce qui mettrait un terme à l’enquête antitrust ouverte en décembre 2011 à l’encontre de « la marque à la Pomme ».

Les éditeurs Simon & Schuster, Harper Collins (groupe News Corp), SCA Hachette Livre (groupe Lagardère, France) ainsi que Verlagsgruppe Georg von Holtzbrinck (qui détient Macmillan en Allemagne) ont dû aussi répondre de cette entente présumée.

Ils auraient conclu un pacte selon lequel leurs ouvrages devaient s’écouler à des prix fixés au sein d’iTunes, Apple prélevant au passage une commission forfaitaire de 30% par vente.

Si la voie consensuelle se confirme, les distributeurs de livres électroniques pourront-ils jouer plus ouvertement sur les prix de vente ?

Selon Reuters, la Commission européenne indique que l’enquête n’est pas achevée.

Néanmoins, une source confidentielle assure qu’un accord entre les parties sera probablement annoncé d’ici le mois prochain.

Du côté des maisons d’édition, on fait plutôt grise mine : les revenus risquent d’être chahutés sur le marché du livre électronique encore en gestation. En France, on est au stade du frémissement.

Apple et les éditeurs ont mis de l’eau dans leur vin dès septembre. Ils ont suggéré de laisser les distributeurs fixer les prix pour une période de 2 ans.

La Commission européenne a demandé l’avis d’associations de défense de consommateurs et d’acteurs concurrents dans le segment e-books.

La nouvelle donne pourrait profiter à un pure player comme Amazon, qui évoque l’idée de vendre certains ouvrages à prix coûtant, dans une optique de gagner des parts de marché rapidement.

Apple et Amazon ne font aucun commentaire.

Aux Etats-Unis, une enquête a aussi été ouverte sur le même sujet par le ministère américain de la Justice (DoJ).

Trois éditeurs ont préféré transiger (HarperCollins, Simon & Schuster et Hachette) mais Apple, Pengin Group et Macmillan refusent la conciliation.

Crédit photo : Robert Marfin – Shutterstock.com

Mon article vous a plu ?
Restez-connectés en vous inscrivant à nos newsletters

Derniers commentaires



0 replies to Antitrust sur le marché e-books : Apple conciliant en Europe ?

Laisser un commentaire

  • Les champs obligatoires sont indiqués avec *,
    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

09:46:20