AntVoice lève des fonds avec ADEO dans la boucle

CRME-commerceEntrepriseLevées de fondsMarketingStart-up
antvoice-levee-fonds
1 0

Dans le marketing prédictif, AntVoice boucle un tour de table pour affiner sa techno de recommandation pour les e-marchands et les médias.

AntVoice a bouclé une levée de fonds de 1,3 million d’euros pour poursuivre les développements d’une technologie d’intelligence artificielle de recommandation prédictive qui permet de mieux cibler les envies de consommation des internautes.

Qui a accompagné la start-up co-fondée par Alban Peltier et Rodolphe Mirilovic dans ce nouveau tour de financement ? Les investisseurs historiques – Alven Capital et Nestadio Capital – ont suivi.

Mais on trouve surtout deux nouveaux partenaires : le fonds CapHorn Invest et le groupe de distribution ADEO (17 enseignes dont Leroy Merlin, Weldom, Zodio ou Delamaison).

Les nouveaux fonds serviront à accélérer le lancement de sa nouvelle offre de recommandation publicitaire et le développement à l’international.

L’embauche d’une dizaine de profils seniors (data scientists, directeurs conseils, etc.) est prévue dans les 12 prochains mois. Actuellement, la start-up comporte une douzaine de collaborateurs.

 » C’est une étape importante pour une jeune pousse comme nous car ce sont des partenaires qui vont pouvoir nous accompagner dans la durée grâce à leur puissance de feu commerciale et financière », commente Alban Peltier, qui a contacté la rédaction par e-mail.

Objectif de cette start-up de la Silicon Sentier qui exploite cette techno de « recommandation prédictive » exploitée en mode machine learning : afficher « le bon produit à la bonne personne et au bon moment » ou augmenter le nombre d’articles lus par visite. Ces crédos attirent l’attention des sites marchands ou les éditeurs médias pour rehausser leur taux de conversion.

L’expérience personnalisée a vocation à être déployée sur divers canaux (Web, mobile, e-mail, magasin…).

Depuis sa création en 2011 (et après avoir effectué un pivot dans la période 2013-2014), AntVoice a levé un montant total 2,8 millions d’euros.

Des business angels – comme Michel Gotlib (ex-Coca Cola Europe) et Laurent Delaporte (ex-Microsoft, NME) – ont également accompagné l’essor de la société.

Après avoir développé sa technologie de recommandation prédictive pendant 1 an et demi, AntVoice est passé en phase commerciale et met en avant des références clients dans les médias (Figaro, Prisma Media, Mondadori, Télérama), le commerce électronique (La Redoute, Delamaison, Mister-Auto) ou les petites annonces (Explorimmo, Le Figaro Immo).

(Crédit photo : Page Facebook d’AntVoice : Alban Peltier on stage à l’IE-Club Global 60 !)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur