AOC enrichit ses moniteurs de la technologie MHL

Mobilité
AOC i2757Fmn : moniteur MHL

Avec le moniteur myPlay modèle i2757Fm, AOC se propose d’offrir aux mobinautes un moyen de déporter l’affichage de leur smartphone sur un grand écran Full HD, via la technologie MHL (galerie photos).

A toi, à moi, Philips et AOC poursuivent leur chassé-croisé sur un segment du LCD en décrépitude.

Portée sur l’innovation, l’offensive des deux rivaux fait désormais la part belle à la technologie MHL.

Cet acronyme utilisé pour “Mobile High-Definition Link” traduit la possibilité de connecter un appareil mobile sous Android, via sa sortie microUSB, non seulement pour en recharger la batterie, mais aussi pour en reproduire instantanément l’affichage sur grand écran.

En l’occurrence, avec l’AOC myPlay i2757Fm, sur une diagonale de 27 pouces (68 cm), pour une restitution en résolution Full HD (1920 x 1080 points).

Dépendant d’un adaptateur USB vers HDMI, le standard MHL prend également en charge la transmission du son jusqu’en 7.1 (8 canaux) ; il offre par ailleurs la possibilité de piloter smartphones et tablettes avec une télécommande : celle du téléviseur auquel ils sont reliés.

C’est sous cet angle qu’AOC tente de maintenir à flot son offre d’écrans plats, sur un marché en proie à la déliquescence à mesure qu’émergent des terminaux nomades dont les écrans embarqués satisfont nombre d’utilisateurs.

Ces derniers ne font plus nécessairement l’acquisition d’un dispositif externe, stimulant par là même la déchéance des cristaux liquides.

Autre argument pour AOC, la technologie IPS (In-Plane Switching), dont la consommation électrique continue de chuter d’année en année, tandis que la qualité du rendu ne cesse de s’améliorer.

Annoncés à 178 degrés à la verticale comme à l’horizontale, les angles de vision restent un point fort et simplifient le visionnage de contenus en petit comité.

Le niveau de contraste a lui aussi fait des progrès. Avec l’aide du rétroéclairage W-LED, l’on atteint 20.000.000:1 en dynamique, pour 1000:1 en fixe.

La réactivité s’établit dans la moyenne, à 5 ms de gris à gris, contre 7 ms pour le modèle Philips E-Line 237E4QHAD/00. En revanche, le taux de luminosité plafonne à 250 cd/m². A titre d’exemple, c’est moins que de nombreuses tablettes dont l’iPad, qui avoisine les 350 cd/m².

Au regard de tous ces points communs et de nombreux traits esthétiques apparentés, l’on n’a guère de mal à se figurer que les deux dalles sortent d’une même usine : celle de TPV Technology, qui se fait connaître du grand public sous la marque AOC.

Inclinable de -5 à 20 degrés, l’i2757Fm ne peut pas pivoter, ni se positionner en mode portrait. Grâce à son pied amovible, il reste cependant plus modulaire que le Philips 237E4QHAD/00.

Pour 329 euros TTC, l’on bénéficie, en entrée, d’un VGA, de deux ports HDMI compatibles avec la protection de contenus HDCP et d’une entrée audio.

La restitution peut alors s’effectuer via les deux enceintes stéréo à 2 W, qui ne permettront toutefois pas de profiter du Surround que véhicule le HDMI.

En contrepartie, les pilotes d’affichage Screen+ Lite facilitent le réglage de la colorimétrie et la division de l’écran en plusieurs zones (jusqu’à 4), avec des profils personnalisables et accessibles via les touches tactiles rétroéclairées situées en façade.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur