AOL croque TechCrunch

Cloud

Le groupe Internet AOL, qui a pris un virage Web 2.0, acquiert TechCrunch, le site média IT de Michael Arrington. Sur le front des contenus vidéo, il procède parallèlement à l’acquisition de 5min Media.

TechCrunch devient une AOL company.

Sous un tonitruant “We Got TechCrunch!”, Tim Armstrong, P-DG du groupe Internet, a confirmé le rachat du site média qui suit le monde des nouvelles technologies à l’ère Web 2.0 fondé en 2005 par le journaliste Michael Arrington (qui occupe toujours le poste de co-responsable éditorial).

TechCrunch affiche une audience de 10 millions de visiteurs uniques et 33 millions de pages vues par mois.

La société d’édition, disposant d’un effectif de 40 employés, dispose de services thématiques comme MobileCrunch, CrunchGear, TechCrunchIT, GreenTech, TechCrunchTV et CrunchBase mais aussi de versions locales (dont une en France plus ou moins active).

AOL disposait d’un plateau de choix pour la nouvelle : la session TechCrunch Disrupt se déroule actuellement à San Francisco.

Le groupe Internet pionnier des années 90 a accentué son tournant résolument Web 2.0 depuis qu’il a quitté le giron du groupe Time Warner.

Il dispose d’une batterie de sites Web (comme Engadget, Switched, TUAW, DownloadSquad), d’une centaine de rédacteurs pour couvrir un large spectre de thématiques éditoriales et d’une plate-forme de publicité “maison”.

Selon CNBC et Business Insider, le montant du rachat s’élèverait à 40 millions de dollars : 25 millions en cash et le reste sous forme de clause de earn-out qui sera versé en fonction des performances du média en ligne.

Sachant que le chiffre d’affaires de TechCrunch tourne autour de 10 millions de dollars. Michael Arrington fournira peut-être davantage de précisions sur le deal ultérieurement.

Selon le Wall Street Journal qui avait commencé à diffuser des éléments d’un rapprochement avant l’annonce officielle, “AOL et TechCrunch avaient déjà entamé des discussions en vue d’un rachat il y a quelques années”.

Parallèlement, AOL a annoncé le rachat de la société 5min Media qui se présente comme une plate-forme de syndication vidéos (200 000 vidéos en catalogue, un millier de producteurs), disposant de bureaux à New York et Tel Aviv.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur