AOL dévoile la version finale de Netscape 8.0

Cloud

La version finale 8.0 de Netscape est enfin disponible avec son lot de nouveautés. Un navigateur qui pourrait bien jouer les trublions dans la lutte entre Internet Explorer et Firefox.

Alors qu’on le croyait à une époque définitivement relégué aux oubliettes du Web, Netscape, le navigateur qui connut son heure de gloire avant l’avènement d’Internet Explorer (IE), revient sur le devant de la scène avec une version 8.0 finale très prometteuse. Objectif de son éditeur, AOL/Netscape : s’inviter dans la bataille qui oppose actuellement IE et Firefox en alliant la simplicité d’utilisation du premier à la sécurité du second.

Netscape 8.0 est en effet bâti à la fois sur Firefox 1.0.3, une des plus récentes versions du navigateur open source réputé pour son hermétisme aux menaces du Web, et IE 6, pour lequel la plupart des sites Internet sont optimisés. Le butineur hybride gère ainsi les fenêtres pop-up via un bouton directement accessible et autorise tous les paramétrages de sécurité disponibles dans Firefox. Mais il va plus loin : pour lutter contre le phishing, il dispose également d’une liste noire, régulièrement mise à jour, des sites recensés comme étant destinés à vous soutirer des informations personnelles.

Jusqu’à dix barres d’outils personnalisables

L’une des nouveautés les plus originales est la possibilité d’afficher jusqu’à dix barres d’outils que l’on pourra personnaliser à loisir en y insérant les fonctions désirées. Ainsi, différents services liés à des partenaires sont accessibles comme la météo, la recherche de films, de voyages, des cartes, les pages jaunes, etc. Comme son cousin Firefox, Netscape 8.0 est capable de gérer les flux RSS (il en propose d’ailleurs quelques-uns installés par défaut) ainsi que la navigation par onglets. On notera également la présence d’une fonction de remplissage automatique des formulaires.

Le programme d’installation du navigateur est téléchargeable gratuitement sur le site de son éditeur, uniquement en version anglaise pour le moment. Lors de l’installation, on vous proposera de choisir entre deux thèmes d’interface, d’importer les données à partir d’autres navigateurs et également d’installer (en option) des applications tierces, notamment le service de météo.

Au final, difficile de trouver des reproches à faire au nouveau navigateur d’AOL tant les développeurs semblent avoir été sensibles aux besoins des utilisateurs. La barre est ainsi placée très haut pour Microsoft, dont la version 7 d’Internet Explorer est attendue prochainement.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur