AOL et Netscape accusés d’espionnage

Mobilité

Netscape, qui appartient à America Online (AOL), est poursuivi en justice par un collectif qui prétend qu’il utilise une fonction de son navigateur Web pour “écouter aux portes” des utilisateurs.

La première plainte a été déposée en juillet (voir édition du 13 juillet 2000) par un particulier, mais trois nouveaux plaignants se sont joints à l’action en justice la semaine dernière et plusieurs millions d’utilisateurs pourraient venir grossir leurs rangs, selon un magistrat de New York.En cause, une fonction de SmartDownload (littéralement téléchargement malin ou rapide), un module dont le but est d’aider les utilisateurs à télécharger des fichiers sur Internet. Le programme se met en route automatiquement à chaque fois qu’un utilisateur réalise un téléchargement et à été hérité par AOL lors du rachat de Netscape en 1998.La plainte de départ a été déposée au nom de Christopher Specht, qui gère plusieurs sites comportant des fichiers que les visiteurs peuvent télécharger. Christopher Specht soutient que SmartDownload enregistre et transmet des informations à Netscape à chaque fois qu’un téléchargement est effectué.”Netscape utilise SmartDownload pour écouter aux portes”, expose la plainte. “Il utilise ce module pour intercepter et renvoyer aux accusés le détail d’une communication à laquelle les accusés ne participent même pas.”Joshua Rubin, avocat du cabinet Abbey, Gardy et Squitieri, qui plaide pour les plaignants, confirme que la plainte a été amendée pour y associer trois autres personnes, que pourraient rejoindre des millions d’autres, utilisateurs et responsables de sites Web compris.Le procès se dirige vers une action collective au nom de tous ceux qui gèrent des sites proposant du contenu téléchargeable au moyen de SmartDownload. Il cherche aussi à faire établir un jugement interdisant à Netscape de continuer à collecter des données sur les logiciels téléchargés par ses utilisateurs.”Nous n’avons jamais utilisé ou ne serait-ce que consulté une quelconque information concernant les utilisateurs de SmartDownload ou les fichiers téléchargés, et nous comptons le retirer des futures versions du produit” a indiqué un porte parole d’AOL.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur