AOL propose à son tour 2 Go de stockage des e-mails

Mobilité

Cette nouvelle capacité de stockage des e-mails devrait évoluer vers une offre illimitée dès 2006.

AOL France vient de multiplier par vingt la capacité de stockage des e-mails de ses abonnés. Les internautes utilisant le logiciel AOL 9.0 disposent désormais de 2 Go, contre 100 Mo auparavant, pour ranger leurs courriels et les éventuelles pièces jointes (fichiers texte, images et autres fichiers multimédias). Mis en place progressivement depuis deux semaines, le service est désormais effectif et généralisé par défaut à tous les abonnés depuis aujourd’hui, mercredi 26 octobre.

AOL marche donc sur les traces de Google qui, avec Gmail, avait lancé cette tendance au gonflement des espaces de stockage des webmails. Après avoir proposé 1 Go, le service du moteur de recherche offre aujourd’hui plus de 2,5 Go pour conserver ses courriers électroniques (voir édition du 13 avril 2005). Depuis l’initiative de Google, les grands acteurs de la messagerie tels MSN, Yahoo ou Lycos tentent à leur tour d’étoffer leur offre, sur un modèle parfois payant à travers des services Premium notamment.

Chez AOL, fournisseur d’accès Internet (FAI) dont la politique consiste à proposer un maximum de services intégrés à ses clients, le service est compris dans le forfait de l’abonnement. Une stratégie de fidélisation censée justifier les tarifs un peu plus élevés que ceux de la concurrence, même si AOL France n’est pas le FAI le plus onéreux du marché (son offre ADSL 2+ commence à 20 euros par mois).

Un webmail AIM ouvert à tous

Mais le FAI ne compte pas s’arrêter en si bon chemin et prévoit d’élargir le service vers un stockage illimité en 2006. Cette fois, même Google pourrait se sentir pris au dépourvu. L’offre sera évidemment réservée aux seuls abonnés d’AOL mais serait proposée sans surcoût. Un moyen pour le FAI de valoriser ses services et enrayer le désengagement des clients aux Etats-Unis.

AOL compte par ailleurs élargir sa base d’utilisateurs (et dans le même temps augmenter son potentiel publicitaire) par l’intermédiaire d’un webmail AIM. Premier pas vers l’adoption du client de messagerie instantané homonyme, AIM Mail est ouvert à l’ensemble des internautes, clients d’AOL ou non. Lancé le 21 juin dernier aux Etats-Unis, le service devrait prochainement connaître sa localisation française (ce qui n’empêche pas les internautes français d’ouvrir aujourd’hui un compte sur le service américain). Ses utilisateurs disposent également de 2 Go d’espace disque pour y stocker leurs courriels.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur