AOL propose son antivirus gratuit

Cloud

Accessible à tous, AOL Active Virus Shield s’appuie sur la suite de sécurité
Kasperky Antivirus.

AOL US vient d’ajouter une nouvelle brique à sa ligne de produits gratuits et ouverts à tous. La filiale de Time Warner a annoncé, hier lundi 7 août aux Etats-Unis, le lancement de Active Virus Shield, un antivirus gratuit développé par l’éditeur spécialisé dans la protection virale Kaspersky. Réservée à la plate-forme Windows (de 98 à XP), la solution requiert une cinquantaine de Mo d’espace disque et Internet Explorer 5.5 (et plus).

L’antivirus se concentrera sur la détection de virus mais aussi d’autres agents malveillants comme les logiciels espions et chevaux de Troie. Il offrira une analyse en temps réel des courriers électroniques entrants et sortants tout en vérifiant l’intégrité des fichiers systèmes. La mise à jour des signatures virales s’effectue toutes les heures. Bref, sur le papier, la solution d’AOL ressemble comme deux gouttes à la dernière version, la 6, de Kaspersky Antivirus (voir édition du 6 avril 2006). AOL ne précise pas si les mises à jour sont limitées dans le temps avant un éventuel passage au modèle payant.

Pour les utilisateurs d’Internet Explorer, la solution de sécurité proposé par AOL se concrétisera par l’apparition (optionnelle) d’une barre d’outils dans le navigateur de Microsoft. Celle-ci offrira nombre d’options dont la mise à jour en temps réel, un gestionnaire de mots de passe ou encore un système de contrôle des pop-up. AOL Active Virus Shield vient compléter la suite de sécurité Safety and Security Center, également proposée gracieusement à l’ensemble des internautes, ainsi que le service Premium d’outils de sécurité et de diagnostiques Total Care actuellement en version bêta.

En proposant gratuitement un ensemble d’outils de sécurité, AOL espère naturellement réduire l’insécurité en ligne notamment due au nombre de PC personnels mal protégés. Selon une étude réalisée par la National Cyber Security Alliance (NCSA) pour le compte d’AOL en décembre 2005, 56 % des sondés déclaraient ne pas posséder d’antivirus ou ne pas l’avoir mis à jour depuis une semaine.

Parallèlement, l’offre de logiciels gratuits d’AOL s’inscrit dans sa nouvelle stratégie de reconquête de visibilité en ligne, face à Yahoo et Google notamment, aux détriments de l’offre d’accès Internet de moins en moins rentable (voir édition du 4 août 2006).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur