AOL se rapproche de Gateway

Cloud

Le numéro un mondial des services en ligne s’associe à Gateway pour développer les terminaux d’accès à Internet

Il y a deux lectures de l’accord que viennent de signer AOL et Gateway. La première se contenterait d’y voir la volonté d’AOL de s’appuyer sur les ventes du constructeur pour développer ses services en ligne. Tous les PC de Gateway intègreront bientôt les outils de connexion au réseau d’AOL, tandis que ce dernier sera l’opérateur du service d’accès à Internet proposé par Gateway à ses clients.

Au delà des effets immédiats de cette alliance, une lecture approfondie du communiqué rendu public révèle une stratégie à long terme plus audacieuse. AOL n’a jamais caché ses intentions d’appuyer son développement sur une nouvelle génération d’appareils destinés à brancher sur Internet les réfractaires à l’informatique. Ce rapprochement spectaculaire, marqué par un investissement de 800 millions de dollars d’AOL dans Gateway, signe le lancement de terminaux Internet dans les prochains mois. Des terminaux qui devraient s’appuyer sur des puces Intel, mais aussi sur Linux, au grand dam de Microsoft qui fait figure de perdant.

AOL a également annoncé d’excellents résultats pour le trimestre clos le 30 septembre. Son chiffre d’affaires a cru de 47% par rapport à la même période de 1998, tandis que ses bénéfices ont triplé dans le même temps. Le fournisseur d’accès revendique 20,9 millions d’abonnés, dont 2,2 millions sous la bannière Compuserve. Gateway n’est pas en reste, qui a vu son chiffre d’affaires trimestriel grimper de 20% et ses bénéfices bondir de 38% en un an. Le constructeur a annoncé une augmentation de 39% du nombre d’ordinateurs vendus.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur