AOL signe un accord de distribution avec les ayants droit

Mobilité

Premier éditeur à signer un accord avec les représentants des ayants droit pour la diffusion de contenus numériques, AOL mise sur le divertissement.

AOL vient de signer avec le Sesam, organisme regroupant cinq sociétés d’ayants droit (Sacem, SACD, SCAM, SDRM, ADAGP), un accord de “diffusion des oeuvres artistiques et littéraires sur Internet”. Les oeuvres concernées seront de la musique sous forme de fichiers audio, des vidéos (extraits de films, clips…), des photos et, éventuellement, de l’écrit (scénarios…). Premier du genre en France, cet accord permettra aux abonnés d’AOL comme aux internautes non abonnés d’accéder à ces contenus à travers le portail généraliste du fournisseur d’accès. Les oeuvres audiovisuelles (musique et vidéo) seront proposées en streaming, aucun téléchargement de fichier ne sera possible. AOL devra reverser au Sesam 12 % des recettes générées par la publicité diffusée sur les pages du portail consacrées à l’exploitation des contenus.

D’autres accords en perspective “Cet accord entre dans les conditions indispensables à l’exploitation de contenus importants pour le développement de nouveaux services et produits”, confie un porte-parole du fournisseur d’accès. Concrètement, des chaînes musicales, un moteur de recherche dédié à la musique, des radios en ligne ou encore des productions originales comme des concerts privés en ligne devraient prochainement être disponibles sur les serveurs d’AOL. Aucune date de lancement n’a cependant été arrêtée à ce jour. La diffusion sécurisée de contenus numériques apparaît donc comme une valeur ajoutée à la simple fourniture d’accès Internet. “Nous faisons du divertissement un axe de différentiation parmi d’autres”, confirme le porte-parole. Pour le moment, AOL est le seul portail en France à avoir signé avec les représentants des ayants droit mais d’autres éditeurs pourraient suivre l’exemple. “Nous espérons que cet accord va avoir un effet de levier”, déclare David El Sayegh, directeur adjoint du département des droits de reproduction Internet et média au Sesam, qui confirme que des négociations sont en cours.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur