AOL-Time Warner : les premiers effets de la fusion

Mobilité

Si le bilan financier du jeune numéro un mondial de la communication est en demi-teinte, les nouveautés annoncées illustrent bien la stratégie du géant. Warner Music va passer par AOL et ses logiciels Spinner et WinAmp pour promouvoir certains titres et les proposer en téléchargement, tandis qu’AOL pourra accéder au réseau câblé de Time Warner. Donnant donnant.

1,09 milliard de dollars de perte nette pour le dernier trimestre 2000 : le premier résultat du numéro un mondial de la communication n’est pas franchement un succès. Mais ce n’est tout de même pas catastrophique et le patron d’AOL-Time Warner, Jerry Levin, s’attend à une croissance du chiffre d’affaires du géant de 12 à 15 % sur l’exercice 2001. Et ce, peut-être grâce aux annonces qui ont accompagné la communication des résultats. Ainsi du côté de la branche musicale de Time Warner, Warner Music (l’une des cinq Majors de l’édition musicale), on compte bien profiter des 27 millions d’abonnés à AOL. La promotion des artistes Warner passera par les chaînes musicales du portail du fournisseur d’accès, mais pas seulement. AOL possède aussi Spinner, une radio en ligne, et le célèbre lecteur de fichiers musicaux WinAmp. Spinner avait déjà permis la promotion du dernier album de Madonna, une campagne de publicité couplée à une séance de chat avec la star sur AOL.

Le Web au service de la promotion des artistes

A l’avenir, des morceaux seront disponibles en téléchargement sécurisé. Il est prévu qu’ils soient écoutables durant une période de 30 jours suivant leur “achat”. Les chats avec les chanteurs devraient se multiplier ainsi que les pages dédiées à tel ou tel groupe, parfois associés à une radio en ligne. Bref, tout pour faciliter la promotion des artistes Warner et la vente en ligne de leurs CD. Des CD sur lesquels on va parfois trouver des “logiciels AOL”. En clair, vous achetez un CD de Madonna et vous avez un kit de connexion AOL dessus… Parallèlement, on apprend que Time Warner ouvre son réseau câblé haut débit à AOL. Voilà qui va permettre au fournisseur d’accès de proposer des services de téléchargement de musique ou de vidéo… des artistes Warner. On comprend mieux les réticences d’AOL Time Warner à s’allier avec Bertelsmann pour diffuser sa musique sur Napster !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur