AOL voudrait concurrencer le Passport de Microsoft

Cloud

Le Washington Post révèle qu’AOL mettrait au point un identifiant Internet unique, comparable au Passport de Microsoft, qui stocke en un seul endroit les informations d’un utilisateur (nom, adresse, mot de passe, numéro de carte de crédit…) afin qu’il n’ait pas à les saisir à nouveau par la suite. Un moyen de fidélisation efficace combattu par les défenseurs de la vie privée et une nouvelle illustration de la bataille entre AOL et Microsoft.

Le Washington Post est bien informé sur ce que trame AOL pour s’attaquer à Microsoft. Dans la foulée des détails de ses négociations avec les fabricants de PC pour l’installation d’AOL dans Windows XP (voir édition du 27 juillet 2001), le quotidien américain révèle dans un article daté du 27 juillet que la société qui a fusionné avec Time Warner s’apprête aussi à se frotter à Microsoft sur le terrain des identifiants Internet uniques. Elle travaillerait sur un projet baptisé “Magic carpet” (littéralement “tapis magique”, “tapis volant”) concurrent direct du Passport de Microsoft, le service qui stocke les informations des utilisateurs (nom, adresse, mot de passe, numéro de carte de crédit…) afin de leur éviter d’avoir à les ressaisir en cas de besoin.

La nouvelle tombe quelques jours après qu’un ensemble d’associations de défense de la vie privée a porté plainte contre Microsoft pour son service Passport, en demandant que soit retardée la sortie de Windows XP qui l’utilise de manière intensive (voir édition du 26 juillet 2001). Interrogé par le Washington Post, l’avocat général de l’une de ces associations, l’Electronic privacy information center (Epic), indique qu’elle sera aussi vigilante avec toute initiative comparable. “A la moindre opportunité, nous alerterons la Federal trade commission de la même manière”, a-t-il prévenu. “Avec un renforcement accru entre les mains de grandes sociétés puissantes, la collecte et le traitement des données personnelles représentent de plus en plus un danger pour le respect de la vie privée”, s’alarme le juriste.

Microsoft dénonce “l’hypocrisie” d’AOL

Du côté d’AOL, on se refuse à tout commentaire. “AOL n’a fait aucune annonce à ce sujet, si bien que cela ne correspondrait à rien que l’on commente”, a déclaré son porte-parole Ann Brackbill au Washington Post. L’information, même non confirmée par AOL, n’en est pas moins un bon prétexte à de petites phrases. Ainsi chez Microsoft, on compare Magic carpet à une vaste hypocrisie en se référant aux attaques portées par AOL contre le service Passport devant le congrès. “C’est pour cela qu’AOL Time Warner n’a aucune crédibilité face aux décideurs”, a confié le porte-parole de Microsoft, Vivek Varma, au quotidien américain. “L’hypocrisie est ici étourdissante… Le but d’AOL est de créer une base captive d’utilisateurs et de fournir à cette base du contenu Time Warner.”


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur