AOL voudrait s’offrir Netscape

Cloud

AOL serait sur le point de racheter Netscape pour 4 milliards de dollars, avec le soutien de Sun qui hériterait de l’activité logiciels serveurs.

AOL vient de confirmer qu’il est en cours de négociation avec Netscape et étudie une éventuelle fusion avec l’éditeur de logiciels Internet. Toutefois, aucun accord n’a encore été conclu. Afin de mettre un terme aux rumeurs incessantes qui animent l’industrie informatique depuis plusieurs jours, AOL a aussi confirmé qu’il est en discussion avec Sun concernant le développement et la commercialisation de solutions Internet et de commerce électronique qui pourraient impliquer des produits Netscape. Là aussi, aucun accord n’a été arrêté.

Le scénario le plus souven tavancé table d’une part sur la fusion des services en ligne de Netscape (sites Netscape et Netcenter) et d’AOL (numéro un avec 14 millions d’abonnés) et d’autre part, sur la reprise par Sun des produits professionnels de Netscape à savoir les solutions serveurs pour la conception et la mise en place de sites Web offrant des services avancés et pouvant supporter d’importants trafics. L’accord permettrait aussi à AOL de se passer du navigateur de Microsoft en adoptant celui de Netscape. Ce dernier repasserait alors largement en tête sur ce marché. Quant à Sun, il bénéficierait d’un formidable tremplin pour populariser sa technologie Java sur Internet. En récupérant les solutions serveurs de Netscape, il pourrait aussi dynamiser ses ventes de serveurs Unix à destination des entreprises.

Le montant des transactions en cours de négociation est estimé à quelque 4 milliards de dollars (24 milliards de francs). L’année dernières, les trois sociétés ont généré un chiffre d’affaires total de 12,4 milliards de dollars (75 milliards de francs). A titre de comparaison, Microsoft a enregistré 14 milliards de dollars (84 milliards de francs) de chiffres d’affaires sur la même période.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur