Apache 2.0, la montée en puissance

Cloud

Alors que la dernière étude de Netcraft montre qu’Apache reste de loin l’application serveur Web la plus utilisée dans le monde, l’ASF (Apache Software Foundation) annonce pour la fin de l’année la finalisation de la version 2 du logiciel, largement revu et corrigé. En attendant, une dernière version alpha a été publiée.

L’ Apache Software Foundation annonce de profondes modifications sur le serveur Web gratuit Apache. De tels changements n’avaient pas eu lieu depuis 1997. La sortie du nouvel Apache est d’ores et déjà annoncée pour la fin de l’année 2000, au terme d’une phase de bêta test qui devrait commencer très prochainement. Dans l’intervalle, une dernière version alpha (2.0a5) vient d’être publiée par l’ASF.

La nouvelle version d’Apache bénéficie d’une importante transformation. Le coeur de l’application a été réécrit, avec notamment l’intégration du “multithreading”, qui devrait largement améliorer les performances du serveur. L’architecture a également été rendue plus modulaire, ce qui lui permettra d’offrir plus directement le support de nouveaux protocoles, comme le WAP. Enfin, l’application est rendue plus facilement portable. Alors qu’il s’exprime aujourd’hui essentiellement sur des environnements Linux Ou Unix, Apache devrait ainsi plus rapidement voir le jour dans des versions complètes et optimisées pour Windows, BeOS, voire Macintosh.

La dernière étude de Netcraft révèle que le serveur Apache est le plus répandu sur le Web avec un taux d’utilisation qui avoisine les 63 % devançant toujours Microsoft-IIS. Ce dernier accuse une légère baisse (-0,50 %) pour arriver à un taux d’utilisation de 19,86 %. Netscape-Enterprise arrive quant à lui loin derrière ses deux principaux concurrents avec un de taux de pénétration évalué à 6,91 %. Ces données ne reflètent toutefois qu’une approche quantitative du marché des logiciels serveurs, et ne prend pas en compte la dimension, la complexité et l’usage des serveurs comptabilisés. A tel point que l’ASF elle-même reconnait qu’Apache ne pourra garder son avance que s’il peut suivre les évolutions du Web, avec notamment l’Internet mobile.

Pour en savoir plus :

* Apache Software Foundation

* Netcraft


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur