Apache poursuit sa conquête du marché des serveurs Web

Cloud

Année après année, Netcraft ausculte les sites Web et constate l’inexorable progression du serveur Web Apache, au détriment de IIS de Microsoft.

En 2003, la progression du serveur Web open source Apache (voir édition du 2 juillet 2003) a été plus forte que celle du produit concurrent de Microsoft, Internet Information Services (IIS), révèle une enquête réalisée par la société anglaise Netcraft. En janvier 2003, Apache équipait 62 % des sites Web, soit quelque 22 millions de sites. Un an plus tard, 9 millions de sites supplémentaires tournant avec Apache ont été comptabilisés, soit une progression de 40 %, tandis que le nombre total de sites Web suivis par Netcraft est passé de 35 à 40 millions. De son côté, le nombre de sites Web fonctionnant avec IIS est resté quasiment stable, passant de 9,74 millions à un peu plus de 9,67 millions. En conséquence, la part de marché d’Apache atteint désormais 67 %, contre 62 % il y a un an, au détriment d’IIS qui a vu la sienne passer de 27 à 21 % en 2003.

Ces résultats ne font que confirmer une tendance déjà repérée depuis quelques années sur le marché des serveurs Web. Derrière Apache et IIS, les autres serveurs Web n’ont qu’une présence marginale. Sun One, produit conçu par iPlanet, joint-venture commune à Sun et Netscape, détient un peu plus de 3 % de parts de marché (environ 1,5 millions de sites Web l’utilisent) et Zeus, autre projet open source, est présent sur un peu plus de 750 000 sites, soit une part de marché de 1,6 %. Leurs positions respectives n’ont que très peu évolué depuis un an.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur