APN : Sony franchit les 10 millions de pixels dans sa gamme Cyber-shot W

Mobilité

Sony s’apprête à commercialiser une flopée de nouveaux compacts numériques dont cinq modèles de la série W.

En attendant sa conférence produits de rentrée 2008 qui se tiendra le 14 février en France, Sony annonce de nouveaux Cyber-shot sur le marché des compacts numériques dans les séries W, S et T. Ces nouveaux appareils photos numériques (APN), dont pas moins de cinq nouveaux modèles rien que pour la gamme W, seront disponibles dans le commerce entre février et mai 2008.

Avec son produit phare, le W170, Sony introduit les 10,1 millions de pixels dans sa populaires série W. L’appareil bénéficie d’un objectif grand-angle Carl Zeiss de 28 mm avec zoom 5x (soit un télé de 28 – 140 mm), de la technologie de détection des visages et de la reconnaissance automatique de scènes. Celle-ci pilote automatiquement les paramètres de prise de vue en fonction des conditions environnementale. Le système prend ensuite deux photos : une avec les paramètres standard, l’autre avec les paramètres optimisés laissant au photographe le soin de sélectionner le cliché de son choix. Tout comme les modèles W110, W120, W130, W150, le W170 bénéficie par ailleurs d’une sensibilité élevée à 3200 ISO, d’un écran LCD 2,7 pouces et d’une sortie en haute définition pleine 1080. En revanche, la résolution des autres APN évolue entre 7,2 (les W110 et W120) et 8,1 mégapixels (W130 et W150). L’optique diffère également, tant par la focale que par la profondeur du zoom, en fonction des boîtiers. Les tarifs varient eux de 190 (W110) à 300 euros (W170) selon le modèle.

Le S750 bénéficie enfin d’une batterie ion-lithium La détection automatique des visages constitue par ailleurs la principale innovation apportée au S750. Celui-ci est en mesure de repérer jusqu’à trois visages simultanés. On peut penser que la nouvelle technologie de Sony se généralisera dans la série S qui couvre l’entrée de gamme. Le S750 bénéficie en outre d’une batterie lithium-ion à la place des piles alcalines habituelles à la gamme, gage d’une autonomie élargie à 280 prises de vue, selon Sony (qui limite par ailleurs l’usage de piles jetables très nuisibles à l’environnement lorsqu’elles ne sont pas traitées spécifiquement). Sony annonce jusqu’à 280 prises de vue.

Le S750 dispose d’un capteur de 7,2 millions de pixels, d’un zoom 3x (35 – 105 mm), d’un écran LCD de 2,5 pouces (soit 0,5 pouce gagné sur le S 750), d’une sensibilité à 1250 ISO et d’une vitesse d’obturation maximale de 1/2000s. Disponible pour la fin mars, le S750 sera proposé à 170 euros. Les amateurs plus exigeants se tourneront vers le T300. Ce monobloc est équipé de la fonction de détection des sourires avec prise de vue automatique. Mais c’est probablement pour ses 10,1 mégapixels, traités par le processeur BIONZ et DRO/DRO Plus et capturés par une optique Carl Zeiss avec zoom optique 5x (33 – 165 mm), que l’on apprécie le T300. Celui-ci se distingue par ailleurs par sa haute sensibilité à 3200 ISO (avec une vitesse d’obturation hélas limitée à 1/1000s), son stabilisateur optique (anti bougé) et son large écran LCD de 3,5 pouces (230 000 pixels) qui fait office de viseur optique. Le T300 est attendu pour la mi-mars en rouge, silver ou noir pour 400 euros.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur