L’app mobile Once, l’anti-Tinder, lève 5 millions d’euros

EntrepriseLevées de fondsStart-up
Once
2 2

L’app mobile française Once, qui mise sur les rencontres amoureuses de qualité entre mobinautes, a levé 5 millions d’euros pour soutenir son développement à l’international.

L’application mobile de rencontres Once, qui se veut être un « anti-Tinde » et un « anti-Happn » en misant sur la qualité des du matching entre mobinautes, a bouclé une nouvelle levée de fonds de 5 millions d’euros, avec le soutien du fonds Partech Ventures et de business angels.

La start-up avait déjà finalisé un premier tour de table de 3 millions d’euros en juillet 2015, quelques mois après son lancement.

En effet, l’app mobile Once, développée par Jean Meyer, Leo Gruenstein, Guillaume Sempé et Guilhem Duché, a été lancée en France en octobre 2015, avant de trouver sa place au Royaume-Uni, en Allemagne et au Brésil.

Elle se base sur le « slow dating » : chaque jour, l’app façonne une rencontre mutuelle et virtuelle en fonction des profils et des attentes des inscrits.

Les deux mobinautes ainsi mis en relation ont 24 heures pour s’envoyer un message et faire connaissance. Le profil de chaque personne n’est visible que par le mobinaute auquel il est proposé.

Capture d'écran Once
Capture d’écran Once

En plus de ces fonctionnalités « de base », Once dispose dans sa manche de 4 fonctionnalités premium, accessibles à l’aide de couronnes Once, la monnaie maison : le choix de sa rencontre du lendemain sans qu’elle le sache, écrire à une rencontre manquée, savoir si les massages envoyés sont lus, et disposer d’une nouvelle rencontre immédiatement avec une personne en ligne.

Chaque fonctionnalité vaut une couronne Once et l’achat de ces couronnes se fait par l’intermédiaire d’un système d’achat sur son store mobile (Android Play Store, AppStore d’Apple,…).

Actuellement, Once a passé la barre du million d’utilisateurs actifs de son app mobile. Son objectif, en misant sur cette nouvelle levée de fonds, est de poursuivre son développement, en recrutant de nouveaux employés et en tablant sur l’enrichissement de son app de nouvelles fonctionnalités.

La start-up compte également investir dans des locaux en Allemagne, à Berlin. L’ambition est d’arriver à une réunir une équipe globale de quelques 1 000 personnes à l’international.

 

Crédit image : fizkes – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur