App Store – iPhone : la grande purge des applications osées ?

CloudMobilitéSmartphones

Apple voudrait expurger l’App Store des applications jugées indécentes pour une exploitation sur l’iPhone. On évoque le bannissement de 5000 applications qui auraient franchi la ligne rouge.

Cachez-moi ce sein de l’iPhone…Apple voudrait retirer les applications considérées à risque sur son App Store, sa galerie d’applications pour l’iPhone et l’iPod Touch.

Motif : la firme à la pomme veut bannir les outils à “contenu explicitement sexuel”. Et ce malgré une politique de contrôle a priori exercé par Apple sur toute application déposée dans App Store.

Compte tenu du succès de sa galerie d’outils (trois milliards de téléchargements à début 2010), Apple cherche visiblement à canaliser l’imagination des développeurs qui tenteraient d’introduire des applications jugées trop osées.

Alors qu’Apple s’apprête à mettre le marché sa tablette numérique iPad pour un usage familial.

Dans une contribution blog en date du 20 février, Jon Atherton, qui a développé l’application mi-coquine mi-ludique Wobble via sa société ChilliFresh, estime que 5000 applications sur un total de 140 000 environ seraient boutées hors de l’App Store.

Ainsi, “dans les nouvelles règles”, les images de femmes ou les hommes en bikini seraient exclues. Dans ses conditions, le développeur se demande combien de temps l’application de Playboy pourra rester en référence catalogue.

Contacté par l’AFP dimanche soir, une porte-parole d’Apple assure que la firme “examine” systématiquement les plaintes de clients “sur un contenu contestable”.

Elle précise la ligne conductrice d’Apple pour être “iPhonetiquement correct” : “Si nous estimons que ces applications présentent des contenus qui ne sont pas décents, nous les supprimons et demandons au programmeur de procéder aux changements requis pour pouvoir être distribués par Apple.”

Cette ligne trop dure ne va-t-elle pas bénéficier à l’Android Market (18 000 applications à fin décembre), la place de marché des applications destinées aux smartphones tournant sous cet OS estampillé Google ? Cette dernière se montre moins regardante sur le dépôt de nouvelles applications…

A lire également : L’effet iPhone 3G S

Sur Gizmodo.fr : sondage : Que pensez-vous de l’App Store allégé en applis coquines ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur