Apple à la traîne dans la course à l’X ?

Cloud

Faisons les comptes : Mac OS X est sorti voilà maintenant trois mois. Depuis, trois mises à jour ont enrichi le système. Pourtant, le nouveau système de la firme à la Pomme, celui qui doit révolutionner le 3eme millénaire, n’a pas connu d’amélioration notable. Pourtant, la mayonnaise commence à prendre : les graticiels, partagiciels, logiciels et progiciels commencent à se bousculer à sa porte.

Le 24 mars, c’était hier, certes. Une date historique sans doute. Le début du printemps pour certains, la fin de l’hiver selon d’autres. Le tournant du millénaire pour Apple en tout cas : la firme est passée du moteur diesel au turboréacteur ! Elle l’a fait et le poursuit en douceur. Mais cette douceur a de quoi irriter : le logiciel système de la firme dispose de nombreuses qualités, mais aussi de gros défauts qui ne demandent qu’un parachèvement. Trois mois après son lancement, une impression de malaise commence à se dégager du lancement de ce système : lancé trop tôt ?

En fait, le problème est sans doute à prendre dans l’autre sens : depuis le lancement, les améliorations, diffuses, ont été nombreuses (voir édition du 10 mai 2001). Et depuis, plus rien. Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage. Mais les nouvelles des corrections ont toutefois continué à traversé le Web sur les sites de rumeurs et on sait aujourd’hui qu’au moins une mise à jour a été finalisée ou se trouve dans ses tout derniers stades de développement. Mais elle n’est pas livrée ! La question de l’amélioration rapide de Mac OS X n’est pourtant pas une question vaine, pliant sous l’effet de mode : c’est un enjeu pour tous les acteurs du monde Mac. Et si Apple commence à traîner des pieds pour améliorer son offre, l’adhésion risque fort de s’essouffler !

Un réveil pour MacWorld Expo New York ?

Ainsi du nombre des applications disponibles en natif sur le nouveau système : on trouve des partagiciels comme The Gimp, des jeux comme Quake ou Oni, et quelques applications, comme FreeHand 10. Il ne s’agit pas encore du gros de la troupe : celui-ci doit apparaître dans le courant de l’été. Mais l’été c’est aujourd’hui, et le début de cette période devrait donc marquer un regain d’intérêt pour la (r)évolution en marche du côté de Cupertino. Et les prévisions de Steve Jobs semblent bien se réaliser : rappelez-vous sa courbe de Gauss ! Il avait montré lors de MacWorld que les applications allaient apparaître pour la plus grosse part sur une très courte période autour du prochain événement MacWorld Expo, celui de New York ! Celui-ci se tient à partir du 17 juillet prochain. Le site américain Mac OS Rumors semble pencher pour une stratégie du saut technologique désormais : des mises à jour importantes. Il y a donc de grandes chances pour que Jobs se soit réservé la part du lion : après avoir bousculé les développeurs en avançant la date de regroupement de Mac OS X dans les boîtes de ses produits, il va sans doute présenter une mise à jour majeure, destinée à disposer de l’impact médiatique maximal. Peut-être un peu tard, non ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur