Apple admet quelques problèmes an 2000

Cloud

Sans trop donner de détails, Apple a tout de même admis que certaines de ses machines avaient donné quelques signes de faiblesse pendant le passage à l’an 2000.

Malgré les communiqués rassurants et les 10 millions de dollars investis pour se prémunir du problème, les machines à la Pomme auraient finalement quelque peu souffert du passage à l’an 2000. Dans un rapport envoyé à la Securities and Exchange Commission (SEC, l’équivalent de notre COB), Apple confirme avoir “éprouvé un petit nombre de dysfonctionnements mineurs concernant ses systèmes de technologie d’information du fait du changement de date”. Difficile de faire plus alambiqué. Au final, le fameux “bug de l’an 2000” n’a jusqu’à présent fait de mal à personne…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur