Apple affiche de bons résultats grâce aux portables et à iTunes

Cloud

Au troisième trimestre de son exercice en cours, le constructeur informatique affiche un chiffre d’affaires de 1,6 milliard d’euros, en hausse de 30 % par rapport à la même période l’année dernière.

Apple affiche une santé financière insolente. Pour son troisième trimestre de l’exercice de l’année 2004, le constructeur de Mac communique un chiffre d’affaires de 1,6 milliard d’euros, en hausse de 30% par rapport à la même période de l’année précédente. Une performance remarquable : les résultats obtenus au cours des trois derniers trimestres sont presque à égalité avec ceux obtenus par Apple sur la période similaire en 2003. Autre indice rassurant qui ressort du troisème trimestre : le bénéfice net, c’est à dire la part du résultat net revenant aux actionnaires, a triplé.

Selon les estimations des analystes, Apple devrait afficher un chiffre d’affaires de 6, 48 millions d’euros pour son exercice 2004. Mais la firme veut même atteindre la barre de 8,10 milliards d’euros (voir édition du 3 mars 2004).

Ces résultats encourageants sont obtenus grâce à la bonne tenue des ventes d’ordinateurs portables iBook et PowerBook) et l’implication d’Apple dans la musique en ligne. Les ventes des lignes d’iBook et de PowerBook ne se sont en effet jamais aussi bien portées : respectivement 240 et 220 000 unités. Un niveau jamais atteint pour ces modèles. 876.000 Macinstosh ont été vendus au cours des trois derniers mois (+19 %).

Dans la lignée, les ventes de l’iPod, le baladeur numérique d’Apple, sont en forte hausse :

+ 7 % par rapport au deuxième trimestre 2004 (soit 876.000 terminaux vendus au cours de la dernière période). En début de semaine, Apple a annoncé que le 100 millionième titre sur iTunes Music Store, son juke box Internet, venait d’être téléchargé (voir édition du 7 juillet 2004).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur