Apple affiche sa sensibilité green IT : comment la pomme est devenue verte

Cloud
apple-green-it

Depuis 2008, Apple multiplie les initiatives visant à prendre en compte la dimension environnementale dans le design de ses produits et l’exploitation de data centers.

Qui aime les pommes vertes ? Pour la Journée de la Terre (22 avril), Apple a développé une nouvelle version de son sous-site dédié à la responsabilité environnementale. La firme de Cupertino tient à afficher ses engagements visant à réduire l’empreinte carbone de ses activités dans le secteur IT et les progrès “green IT” réalisés.

Dans  une vidéo, le CEO Tim Cook met en avant l’implication de la firme dans ce sens. Tandis qu’à travers une lettre ouverte, Lisa Jackson, Vice-Présidente en charge des initiatives environnementales, assure qu’Apple continuera “à placer la nature au centre de son business et de ses principes de design”.

Pour cette journée spéciale, plusieurs Apple Store (New York, Paris…) ont décliné les couleurs du logo de la marque pour y intégrer un brin de vert.

Retrait de toxines nocives dans les appareils (PVC, retardateurs de flamme bromés, arsenic des écrans LCD et mercure), exploitation des énergies renouvelables dans les datas centers, efforts de recyclage….”Nous avons réduit la consommation électrique moyenne de nos produits de 57% depuis 2008″, précise Lisa Jackson. “Et chacun de nos produits dépasse les préconisations sur l’efficacité énergétique établies par ENERGY STAR.”

Greenpeace a bousculé Apple

Apple a multiplié les initiatives afin d’être perçu comme un pollueur par des organisations pour la défense de l’environnement comme Greenpeace (qui publie régulièrement un guide “Pour une high-tech responsable” avec un classement des fabricants IT).

Jusqu’en 2007, la firme de Cupertino était régulièrement épinglée pour son absence de sensibilité à la dimension du respect de l’environnement. Les efforts ont été particulièrement intenses sur le front des centres de données.

“Notre objectif est d’alimenter toutes les installations d’Apple à partir de sources d’énergie renouvelable : solaire, éolienne, hydraulique et géothermique”, précise Apple sur son site Internet en français. “Nos investissements sont payants. Nous avons déjà atteint notre objectif de 100 % d’énergie renouvelable dans tous nos centres de données, dans nos installations à Austin, Elk Grove, Cork et Munich, et à notre siège au One Infinite Loop à Cupertino. Et pour l’ensemble des bureaux d’Apple dans le monde, nous en sommes à 75 % d’énergie renouvelable”.

Fort de cette prise en compte “green IT”, Apple est désormais encensée par Greenpeace.

Quiz : Connaissez-vous l’e-réputation ?

(Credit photo Apple : Maiden, Caroline du Nord, présentée en 2012 comme la plus grande centrale photovoltaïque privée des Etats-Unis, située juste à côté du centre de données Apple)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur