Apple amorce la construction d’un data center écolo

Cloud

Fustigé pour son manque de transparence en matière de respect de l’environnement, Apple amorce la construction d’un data center dans l’Oregon (Etats-Unis) avec un objectif : établir un modèle de Green IT.

Avec l’aval des autorités locales, Apple amorce la construction d’un centre de données à Prineville, en Oregon (ouest des Etats-Unis).

L’investissement se chiffre à 5,6 millions de dollars pour ce complexe de quelque 930 m² destiné à répondre à la demande croissante de stockage en ligne, liée à la démocratisation de l’écosystème iCloud.

En conformité avec la feuille de route dévoilée au mois dernier, la structure devrait notamment exploiter des systèmes de récupération d’énergie solaire.

Soudainement obnubilé à l’idée d’établir un modèle de Green IT, Apple se rappelle très certainement à ce récent rapport environnemental de Greenpeace, accablant à plus d’un titre.

Dans le cadre de son baromètre des énergies propres, l’ONG classait la firme de Cupertino parmi les mauvais élèves et dénonçait sans retenue son manque de transparence en la matière.

Mais les seuls panneaux solaires ne sauraient alimenter ce data center dont la consommation instantanée avoisinerait les 31 mégawatts selon les premières estimations.

Au fait de la multiplication des prestataires de services cloud et du durcissement de leurs exigences, Prineville a régulièrement revu à la hausse la capacité de son réseau électrique. La prochaine mise à niveau (+ 400 MW) est prévue en janvier 2013.

Située en zone rurale, l’agglomération, qui compte à peine 10 000 habitants, en est devenue une pépinière, avec de surcroît des tarifs attractifs au kilowatt. En outre, aucune TVA n’est en vigueur dans l’Etat de l’Oregon, ce qui permet à Apple de se procurer des équipements à moindre prix.

Facebook s’est déjà implanté sur les lieux l’année passée et emploie 55 personnes dans le centre de données établi à cette occasion.

Le réseau social aux 900 millions d’inscrits vient même d’entreprendre la mise sur pied d’un deuxième complexe d’environ 28 000 m² et situé à quelques pas du premier.

Amazon s’est quant à lui installé dans le comté voisin de Morrow. Ses locaux y occupent 11 000 m².


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur