Apple : une année 2013 prolifique pour l’App Store

MobilitéRégulationsSmartphonesTablettes
app-store-2013

En marge du CES 2014, Apple donne un avant-goût de ses prochains résultats trimestriels en annonçant un succès sans précédent pour l’App Store : plus de 10 milliards de dollars générés en 2013 grâce à la vente d’applications.

Avec un volume d’affaires dépassant les 10 milliards de dollars, l’App Store a connu une année 2013 prolifique.

Tel est, en substance, le propos tenu par Apple en marge du CES. La célèbre firme high-tech allume un contre-feu au salon international de l’électronique qui se déroule actuellement à Las Vegas, mais elle livre surtout un avant-goût de ses résultats trimestriels, à quelques semaines de leur publication.

Les prévisionnels, qui font état d’un chiffre d’affaires de 55 à 58 milliards de dollars, tiennent compte de performances sans précédent pour l’App Store, qui a généré plus d’un milliard de dollars au cours du seul mois de décembre, avec près de 3 milliards de téléchargements d’applications. Des quelques 10 milliards engrangés sur l’année (soit 7,3 milliards d’euros), 70% ont été reversés aux développeurs. Ces derniers ont touché environ 15 milliards de dollars depuis l’ouverture de l’App Store en 2008.

En cinq ans, la stratégie d’approche des éditeurs a pris un tournant multiplateforme : sur un million d’applications disponibles, la moitié sont optimisées pour les tablettes iPad. Et si les jeux (Clash of Clans, Candy Crush Saga, Puzzle & Dragons, Minecraft), de plus en plus souvent développés par des studios basés hors des États-Unis, restent les titres les plus lucratifs, la variété du contenu semble séduire. En témoigne la popularité de l’outil de retouche d’images Afterlight ou encore de l’application de fitness Moves.

L’un dans l’autre, l’App Store capte encore les deux tiers des revenus liés à la vente d’applications mobiles. C’est tout du moins ce que suggère l’étude menée en ce sens par Distimo. Autre constat : l’essor du modèle économique freemium, qui consiste à associer à une application gratuite des services premium facultatifs, mais payants… et qui englobe désormais 92% des contenus disponibles sur l’App Store.

Quand bien même elle contraste avec la baisse du résultat net sur l’exercice fiscal clos le 28 septembre 2013, cette progression n’a pas suscité l’enthousiasme des marchés. Ce mardi, en fermeture de séance à New York, l’action Apple (AAPL) perdait 0,72% de sa valeur, à 540,03 dollars.

Apple iPhone 5s

Image 1 of 7

L'avènement d'iOS 7
Apple recense "plus de 200 nouveautés" au sein d'iOS 7 : écran de verrouillage retravaillé, centre de contrôle, accès simplifié à la recherche universelle, multitâche sous la forme de cartes, optimisation de l'affichage 'edge-to-edge' et du partage de fichiers via AirDrop, amélioration de l'assistant vocal Siri, introduction du service iTunes Radio...

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous l’histoire d’Apple ?

Crédit illustration : dencg – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur