Apple : Bob Mansfield prend le volant du projet Titan

Gestion des talentsManagementNominations
0 7

Effervescence du côté d’Apple autour du projet Titan de véhicule électrique autonome. Bob Mansfield, vétéran de la société, aurait pris les rênes de la division en charge de son développement.

Apple aurait désigné Bob Mansfield pour chapeauter sa division en charge du développement d’un véhicule électrique autonome, répondant au nom de code « Projet Titan ».

Bob Mansfield avait rejoint Apple en 1999 pour rapidement devenir l’un des piliers de la société en qualité de vice-président senior en charge des technologies, durant l’ère Steve Jobs. En juillet 2013, il quittait ce poste pour prendre en charge la division dédiée aux « projets spéciaux », rapportant directement au P-DG Tim Cook. Avant cela, durant un an, il avait pris la tête de la branche Technologies, dans le courant de l’automne 2012.

Plus tôt dans le mois, des employés d’Apple ont remarqué que tous les cadres dirigeants du projet Titan rapportaient dorénavant à Bob Mansfield, indique le Wall Street Journal.

Autre fait remarquable : le départ de Steve Zadesky, qui n’était autre que le responsable du projet Titan.

Apple tente d’insuffler une nouvelle dynamique à son projet de véhicule électrique autonome, futur possible levier de croissance pour la firme de Cupertino. En avril dernier, la société s’était déjà attaché les services de Chris Porritt, un vétéran de l’industrie automobile et ancien vice-président de Tesla, la société fondée et dirigée par Elon Musk.

Les experts s’accordent à dire qu’il faudra encore plusieurs années à Apple pour disposer d’un véhicule prêt à être commercialisé.

Pour développer son véhicule autonome, Apple s’était auparavant déjà entouré de vétérans de l’industrie automobile et d’experts spécialisés dans les technologies de batterie et de la conduite autonome. En tout, une équipe composée de 600 personnes plancherait activement sur le projet Titan.

Pour son projet, Apple miserait largement sur l’aspect connecté, exploitant son expérience acquise dans le domaine des capteurs et de la symbiose entre hardware et software développée avec les terminaux iOS.

Le volet « véhicule autonome » pourrait, lui, arriver avec un second modèle de véhicule, même si Apple a déjà préparé le terrain en se rapprochant du département californien des véhicules motorisés au sujet des régulations concernant les expérimentations de véhicules sans conducteur.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur