Apple confirme sa bonne santé

Cloud

La firme à la pomme publie des résultats trimestriels largement positifs. Et même si l’iMac occupe une place majeure dans l’offre de la société, ses ventes augmentent dans le secteur professionnel.

Apple vient d’annoncer ses résultats financiers pour le premier trimestre 2000. L’année continue sur une bonne lancée puisque la société enregistre un bénéfice en hausse à 233 millions de dollars. Les ventes ont globalement été tirées vers le haut, avec un chiffre d’affaires qui frôle les 2 milliards de dollars sur les trois premiers mois de l’année.

Une partie des bénéfices est tout de même liée à la vente d’actions de la société ARM Holding, qui a rapporté 73 millions de dollars. Mais les chiffres supérieurs à ceux du premier trimestre 1999 montrent que la marque progresse. Environ 1 million de machines ont été vendues sur la période, soit 26 % de plus qu’en 1999. L’iMac conserve une place de choix. Ainsi, lors du premier trimestre, plus de la moitié des ordinateurs Apple commercialisés étaient des iMac (voir édition du 20 janvier 2000). L’identité de ce modèle est forte auprès du grand public car, pour environ un acheteur sur trois aux Etats-Unis, il s’agit du tout premier achat informatique.

Cela dit, Apple s’affirme davantage au sein des entreprises. Plus de 350 000 PowerMac G4 et 100 000 portatifs PowerBook ont été vendus. Selon Fred Anderson, directeur d’Apple, les bénéfices sont liés pour une part importante à “une demande forte pour les produits professionnels”. De quoi conforter peut-être Apple dans son retour aux couleurs sombres, pour le G4 et surtout le dernier PowerBook.

Pour en savoir plus : Apple


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur