Apple conserve une dynamique de croissance

CloudMacMobilitéPoste de travailSmartphonesTablettes

Apple brille encore avec ses résultats financiers T2. Steve Jobs peut compter sur des produits phares comme le Mac ou l’iPhone. L’iPod s’essouffle mais l’iPad donne un peu d’oxygène.

Pour le deuxième trimestre de son exercice fiscal, Apple avait un calendrier bien chargé : entre la présentation officielle de l’iPad et la sortie de l’iPhone OS 4, la firme de Steve Jobs s’est retrouvée sur le pont. Et parfois à ses dépens à en croire le tout frais épisode de l’iPhone nouvelle génération égaré

“Et il nous reste encore plusieurs produits exceptionnels à sortir cette année”, commente Steve Jobs, cité dans le communiqué financiers.

Apple peut compter sur de solides résultats financiers pour poursuivre son offensive dans le domaine de l’innovation.

Son chiffre d’affaires trimestriel s’élève à 13,5 milliards de dollars (contre 9,08 milliards à la même période l’an précédent), dont une proportion de 58 % réalisée hors des Etats-Unis. Son résultat net s’élève à 3,07 milliards de dollars (1,62 milliards).

Les ventes des produits phares d’Apple se portent bien, à l’exception de l’iPod.

Au cours du dernier trimestre passé, Apple a vendu 2,94 millions d’ordinateurs Macintosh (+33% en volume par rapport au même trimestre de l’exercice précédent). Il a également écoulé 8,75 millions de son smartphone iPhone (+131%).

Mais les ventes de son baladeur numérique s’essoufflent : 10,89 millions d’iPod vendus (-1%).

Depuis le lancement de l’iPad aux Etats-Unis, Apple a déclaré avoir écoulé 450 000 exemplaires de sa tablette numérique tactile version Wi-Fi (période du 3 au 8 avril).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur