Apple continue de contrôler son image

Cloud
Information - news

Le site AdCritic.com propose les spots publicitaires télévisés des plus grandes marques. Depuis le 19 juin, le site ne diffuse plus les pubs d’Apple. La Pomme l’a menacé de faire intervenir ses avocats !

Début avril, le site AdCritic.com a reçu par email et lettre avec accusé de réception une demande officielle d’Apple pour qu’il retire tous les films subordonnés au copyright de la Pomme. Ce qui rend cette affaire un peu exceptionnelle, c’est que la firme de Cupertino connaissait depuis longtemps l’existence de ce site et lui avait même demandé l’autorisation de diffuser certaines des “réclames” qu’il héberge pendant son congrès des développeurs, le mois dernier.

“Apple a même fait apparaître AdCritic.com sur son site QuickTime”, a déclaré Peter Beckman, fondateur du site à nos confrères de MacNN. “Il paraissait bizarre qu’ils nous demandent de retirer leurs spots de nos écrans, alors même que nous utilisons leur technologie”. La requête d’Apple a quand même été suivie d’effets, puisque depuis le 19 juin, les pages qui contenaient ses spots présentent une explication du différend, mais aussi un lien vers le serveur d’Apple sur lequel ces films sont stockés, quand ils sont disponibles.

Apple s’est même permis de demander à AdCritic.com de retirer un film qu’elle n’a pas fait réaliser : “Espionnage”, une fausse pub réalisée pour 14 000 dollars par des créatifs désirant se faire remarquer. Pour celui-ci, le site ne s’est toutefois pas exécuté.

Apple fait actuellement la chasse aux sites qui peuvent ternir son image. Fin mars, Simon Jones, le propriétaire du site de cartes postales électroniques Mac Card a été mis en demeure de retirer de son site toutes les images appartenant à Apple. Simon Jones a obtempéré, mais il a toutefois récidivé avec une parodie du site d’Apple iCard. Dernièrement, Apple avait également eu une prise de bec avec une agence de publicité allemande (voir édition du 26 mai 2000).

Les réactions sont évidemment négatives, face à ces menaces répétées de la part d’Apple. Les fans ne comprennent pas que leur star se comporte ainsi depuis peu. Toutefois, il faut savoir que la loi américaine oblige les sociétés qui détiennent des marques, brevets et autres droits à les protéger par elles-mêmes. A défaut, la compagnie peut perdre son exclusivité. Il s’agit évidemment d’une des raisons et des motivations d’Apple. Mais ce n’est pas la seule : depuis la dernière MacWorld Expo (celle de San Francisco), la société a mis en place une stratégie Internet destinée à “créer du trafic”.

En effet, la création de la valeur des sociétés dans la nouvelle économie se base pour beaucoup sur la notoriété et l’utilisation d’une marque, d’un produit ou d’un service. C’est la valeur d’usage qui compte. Pour Apple, l’enjeu est de taille, puisque la société dispose de marques importantes, comme QuickTime, Webobjects ou tous les logiciels associés au matériel Apple. La création d’un flux important de visiteurs sur le site Apple est une des tactiques destinée à mettre en avant la marque. Et cela fonctionne plutôt bien, puisque le site est un des plus parcourus aux Etats-Unis.

Pour en savoir plus:

* Le site d’AdCritic (en anglais)

* Le site EyeCards (en anglais)

* Le film Espionnage (en anglais)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur