Apple croque la Bourse avec l’iPhone 3G S

MobilitéSmartphones

Apple a écoulé 5,2 millions d’iPhone au cours du troisième trimestre 2009 qui a été marqué par la sortie du modèle 3G S. Les performances du Mac et de l’iPod sont moindres.

Sous l’angle de l’arrivée de l’iPhone 3G S, les résultats du troisième trimestre d’Apple (période avril – juin 2009) sont intéressants à scruter. La firme de Steve Jobs vient de révéler qu’elle a écoulé 5,2 millions d’iPhone au cours de cette période.

Sachant que la commercialisation du nouveau modèle de l’iPhone 3G S  a débuté le 19 juin et qu’Apple affichait déjà un million d’unités vendus en trois jours, on peut deviner l’impact de l’arrivée de ce nouveau modèle sur ses performances.

Apple préfère mettre en avant “un bond de 626%” par rapport au troisième trimestre 2008. Mais la comparaison est plus intéressante Par rapport au précédent trimestre de son exercice fiscal (T2 2009 couvrant la période janvier-mars 2009), la différence est nette : à cette époque (c’est à dire avant l’arrivée de l’iPhone 3G S), Apple revendiquait “seulement” 3,79 millions de terminaux iPhone 3G écoulées.

Dans la communication financière, Steve Jobs, CEO d’Apple, se montre également fier de la popularité de l’App Store (1,5 milliard d’applications téléchargées depuis la création du kiosque numérique).

Baisse des ventes de l’iPod

En revanche, les performances des autres produits stars d’Apple sont moins brillants. En raison d’un marché informatique déprimé, Apple a vendu 2,6 millions d’ordinateurs Macintosh (+4% par rapport au même trimestre de l’exercice précédent).

Les ventes de son baladeur numérique fétiche iPod tendent à fléchir (10,2 millions d’iPod écoulés, – 7% en volume par rapport au troisième trimestre 2008). Au cours du trimestre précédent, Apple avait vendu un peu plus de 11 millions d’unités (+3%).

Plus globalement, Apple a enregistré des résultats financiers à la hausse au cours du dernier trimestre avec un chiffre d’affaires de 8,34 milliards de dollars et un résultat net de 1,23 milliard de dollars.

A lire également : Dossier spécial ITespresso.fr : L’effet iPhone 3G S


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur